Clap sur Léman : le deuxième volet de cette exposition consacrée aux films tournés sur les rivages du Léman est à découvrir aux Bains des Pâquis – Rencontre avec Didier Zuchuat

Responsable du Centre de documentation du Musée du Léman, à Nyon, depuis 2011, Didier Zuchuat porte de nombreuses casquettes : expert de la flotte historique de la CGN, des voitures amphibies et du motonautisme, fin connaisseur du septième art et amoureux des vieux cinémas.
Cet inconditionnel enthousiaste remet sans cesse l’ouvrage sur le métier et convie actuellement le public aux Bains des Pâquis pour y découvrir le deuxième volet de Clap sur Léman, une exposition qui illustre les liens insoupçonnés entre le Léman et le septième art par le truchement des films tournés sur ses rivages. (…)

Lire la suite

Théâtre de l’Orangerie de Genève Saison #5 – Ouverture avec la création Fabula rasa, prélude à une programmation en rhizome

L’été, au Théâtre de l’Orangerie (TO), se décline cette année en douze spectacles de théâtre et jeune public, dont quatre créations, cinq expositions, dix-sept concerts et soirées DJ, dix ateliers, une buvette et restauration végan (ouvert toute la journée), un jardin potager, entre autres. Dans le cadre idyllique du Parc La Grange, l’occasion de mêler rencontres conviviales, culture et réflexions. À quelques encablures du TO, la Scène Ella Fitzgerald propose gratuitement une série de concerts de tous genres, allant de l’Afrobeat à l’Orchestre de la Suisse romande, en passant par Henri Dès ou du Folk japonais ! (…)
Dans cette optique, l’ouverture de la saison est spectaculaire. Une pièce de théâtre multimédia, post-dystopique qui nous entraîne sur la trace du vivant à travers deux comédiennes et leurs figurines placées sur des maquettes, filmées en direct par la vidéaste Erika Irmler. Cette fable du genevois Arthur Brügger, mise en scène par Bartek Sozanski, dépeint un monde en ruine dans lequel deux femmes, Alix et Léa, font un bout de chemin ensemble. Léa (Valérie Liengme) se rappelle du temps d’avant, celui dans lequel nous nous trouvons, nous spectatrices et spectateurs, avec ses injonctions dérisoires de sauver la planète en urinant sous la douche, par exemple. Percluse de culpabilité, appartenant à la génération « fin du monde » Léa est soulagée quand cette fin advient : elle peut reposer sa conscience et revivre dans ses souvenirs tous les bons moments qu’elle a vécus. La plus jeune, Alix (Giulia Crescenzi), veut aller de l’avant, poursuivre sa quête d’eau et d’endroit fertile où replanter la vie. Pour ce faire, elle doit se fier à Léa, qui connaît le territoire et sait où se la rivière. (…)

Lire la suite

Genève : Aspasie, association de solidarité des travailleur∙se∙s du sexe, souffle ses quarante bougies

En ce 18 juin 2022 sous un soleil de plomb qui invite à la baignade dans Le Léman, les Bains des Pâquis et Genève-Plage sont déjà pris d’assaut par les baigneurs qui, tentent en vain, de lutter contre la canicule. Certains utilisent le jet d’eau comme un brumisateur géant dont les gouttes rafraîchissantes viennent tomber sur la jetée au milieu de la rade. Mais il est une manifestation qui accueille sur les rives du lac, côté Quai Gustave-Ador, de nombreuses personnes dans la joie et la convivialité : la célébration des quarante ans d’Aspasie au Bateau Genève. Ce jubilé sest marqué par la création de la Fondation Philénis, une fondation immobilière au soutien des personnes travailleuses du sexe. (…)

Lire la suite

Ma vie et moi, d’après Henri Miller et Portrait de l’artiste en déshabillé de soie, d’après Brigitte Fontaine aux Amis musiquethéâtre de Carouge

Dans le cadre du projet Rêves d’acteur(e)s qui a fait naître six monologues à voir jusqu’au 30 mars 2022, les deux premiers spectacles d’une heure chacun à regarder dans la même soirée se jouent jusqu’au 9 mars.
A priori, les univers de Henry Miller et de Brigitte Fontaine sont très différents. Pourtant, les éléments narratifs choisis par Claude Vuillemin pour interpréter Ma vie et moi et ceux choisis par Nathalie Boulin pour Portrait de l’artiste en déshabillé de soie entrent en résonance, procurent des effets miroirs saisissants, tout en offrant une appréhension du monde singulière.
Les deux artistes se revendiquent comme misanthropes. Si l’on croit bien volontiers Henry Miller (Tropique du Cancer, Tropique du Capricorne, entre nombreux autres) dans cette interprétation du monde, pour Brigitte Fontaine, on ressent cette posture comme un voile de protection face aux pulsions du monde. (…)

Lire la suite

Le Festival International du Film et Forum sur les Droits Humains (FIFDH) de Genève fête ses 20 ans du 4 au 13 mars 2022

Cette année, le FIFDH retrouve le chemin des grands écrans et la présence du public après deux années passées en ligne pour cause de pandémie. Les responsables du festival ont intelligemment repris certains éléments imposés par la crise sanitaire et qui se sont avérés être une bonne extension au présentiel traditionnel, inaugurant ainsi de nouveaux formats audio et vidéo, ainsi que plusieurs podcasts exclusifs, et propose une sélection de films en VàD.  Cette 20e édition est la dernière de sa directrice générale depuis huit ans, Isabelle Gattiker, nommée directrice générale de l’Office cantonal genevois de la culture et du sport. (…)

Lire la suite

Du 1er au 30 mars aux Amis musiquethéâtre de Carouge : Six monologues en création – Rêves d’acteur(e)s

Depuis deux ans, le monde de la culture est engoncé dans l’étau de la pandémie et des contraintes sanitaires. Le spectacle vivant, un des secteurs les plus sensibles et fragiles de l’industrie culturelle, a particulièrement souffert de cette privation d’exposition de son souffle créatif et du partage avec son public. Le projet Rêves d’acteur(e)s est né de l’astreinte de la crise sanitaire, l’idée étant de donner aux actrices et acteurs « une occasion de se fabriquer un spectacle sur mesure, le solo dont ils rêvent », explique la directrice des Amis musiquethéâtre de Carouge, Françoise Courvoisier. (…)

Lire la suite

Genève : 8ème édition du festival L’orgue fait son cinéma (18-26 mars 2022) – Rencontre audio avec Serge Lachat

L’un des six orgues Wurlitzer conservés en Europe se trouve dans la Cité de Calvin. Construit en 1037, cet orgue est laissé-pour-compte dans une rue londonienne alors qu’un professeur du Collège Claparède s’y promène. Ni une, ni deux, ce dernier met tout en œuvre pour faire voyager cet orgue, en parfait état de fonctionnement, jusqu’à sa terre d’accueil : la Suisse. (…)

Lire la suite

Théâtre Le Poche, Genève : Privés de feuilles les arbres ne bruissent pas, de Magne van den Berg, rappelle la triste réalité des violences faites aux femmes

La première du spectacle Privés de feuilles les arbres ne bruissent pas (dont le titre original est Kale bomen ruisen niet), de Magne van den Berg, dans une mise en scène de Sarah Calcine, interprété par Barbara Baker et Jeanne De Mont, a eu lieu le 14 février 2022 au Théâtre Le Poche, au cœur de la Vieille Ville de Genève et sera présenté jusqu’en mai 2022. (…)

Lire la suite

Rencontres cinématographiques à Genève du 26.11. au 3.12 2021 – Palestine Filmer C’est Exister (PFC’E)

La pandémie avait privé le public de la 9e édition de Palestine Filmer C’est Exister, à que cela ne tienne, les organisateurs.trices ont concocté une 10e édition 2 en 1, enrichie par ces deux années où le Covid-19 a été au centre de toutes les préoccupations, du moins dans nos pays occidentaux. Car ailleurs, la vie, en sus de la crise sanitaire, a continué d’être ponctuée par la structure économique, politique, géopolitique, sociétale, environnementale et ses facteurs de contingence. Loin des yeux, loin du cœur, le centre du système-monde déjà peu enclin à s’occuper des problèmes de fond de la planète, assurant seulement le service minimum afin d’en tirer un maximum de substantifique moelle tout en essayant de contrôler à la marge les pressions afin qu’elle n’implose pas, c’est totalement recroquevillé sur lui-même. Un mot est entré dans le vocabulaire mondial : le confinement. Ce terme définit une réalité que la majorité des individus qui peuplent la planète ont vécu pendant cette pandémie – quelques jours, quelques semaines, quelques mois ; et pour la plupart, ce fut une expérience au mieux désagréable au pire traumatisante. Quel sentiment de liberté n’avons-nous pas ressenti lorsque nous avons pu à nouveau sortir, rendre visite à nos familles, nos ami.es, aller au travail, à l’école, fréquenter les lieux de culture et de loisirs…
Eh bien, il existe un territoire et un peuple qui, depuis plus de septante ans vit en situation de confinement. (…)

Lire la suite

Journées Portes ouvertes du nouveau Théâtre de Carouge le samedi 6 et le dimanche 7 novembre 2021

Les Portes ouvertes du chantier de la reconstruction du Théâtre de Carouge date du dimanche 16 juin 2019 et avait permis au public de découvrir l’immensité des travaux tout en assistant à l’incroyable performance Piano vertical d’Alain Roche. Le Théâtre de Carouge, flambant neuf, convie son public lors de Journées Portes ouvertes le samedi 6 et le dimanche 7 novembre 2021 pour déambuler dans le Théâtre de Carouge et pour découvrir toutes les facettes de ce nouveau vivier de spectacles invités et de créations. (…)

Lire la suite