Hommage : Agnès Varda, figure de proue de la Nouvelle Vague, laisse la rue Daguerre orpheline

Toujours alerte, distillant une énergie communicative, des propos à la fois sages et emplis de fraîcheur, mâtinés d’une malice qui se reflétaient dans ses yeux, tel un pèlerin infatigable, Agnès Varda parcourait le monde, son monde, à l’affût des moindres détails, attentive à ce qu’autrui considérait comme des broutilles qu’elle magnifiait par son observation. Agnès Varda nous semblait éternelle. Et pourtant, ce vendredi matin, en pleine projections de presse, certains téléphones se sont mis à sonner, certains journalistes sont sortis de la salle pour répondre à ces appels qui annonçaient le triste nouvelle de la disparition d’Agnès Varda : elle souffrait d’un cancer que tous ignoraient tant cette grande dame était discrète.
(…)

Lire la suite

Locarno 2017 : Le Festival décernera le Léopard d’honneur à Todd Haynes

Le Festival de Locarno rendra hommage au réalisateur, scénariste et producteur américain Todd Haynes en lui remettant le Léopard d’honneur.

En 1991, le Festival international du film de Locarno proposait dix-neuf films en lice pour décrocher le premier prix du Léopard d’or – et l’un d’entre eux marquait les débuts de son réalisateur : il s’agissait de Poison, le long métrage de Todd Haynes partiellement inspirés des romans de Jean Genet.

Passionné dès son plus jeune âge par les arts visuels, Todd Haynes se consacre initialement à la peinture, puis se tourne rapidement vers le cinéma en réalisant des films amateurs. Impressionné par les classiques du cinéma expérimental que projette un professeur en classe, il réalise à dix-sept ans son premier court métrage, The Suicide.
(…)

Lire la suite