Fernando Solanas, cinéaste, documentariste, homme politique et activiste argentin laisse l’humanité orpheline d’un défenseur des arts et des justices

L’ambassadeur d’Argentine auprès de l’UNESCO, Fernando “Pino” Solanas, est décédé le 6 novembre 2020 à Paris, en France, où il recevait un traitement contre le coronavirus. Les messages de sympathie ont afflué du monde entier, à commencer par l‘Argentine, pays où est né Fernando Solanas le 16 février 1936, à à Buenos Aires dont les natifs s’appellent los Porteños. Le Palacio San Martín, le Ministère argentin des Affaires étrangères, situé dans le quartier de Retiro, à Buenos Aires, commentant la mort du cinéaste et activiste sur son compte Twitter officiel (…)
Connu pour son appartenance au groupe Proyecto Sur, mouvement politique, social et culturel en Argentine, d’orientation nationale, de ligne politique de centre-gauche, progressiste et lié à l’écologie politique, Fernando Solanas en était la principale référence au niveau national.
Fernando “Pino” Solanas laisse un héritage caractérisé par sa vie de militantisme, qui s’est déroulée à travers son action politique passionnée et son travail artistique à contenu social, mettant son art et sa vie au service de son pays qu’il souhaitait meilleur après les vicissitudes et exactions commises sous la dictature. Ses idées politiques marquent sa performance publique, à la fois en tant que cinéaste, où il se distingue avec une dizaine de films à succès à fort contenu social, jusqu’à sa participation à la politique.
(…)

Lire la suite

Le dessinateur Kiraz, créateur des Parisiennes, est décédé le 11 août 2020

Célèbre pour ses dessins de gracieuses silhouettes féminines, l’artiste Kiraz est mort le 11 août 2020 à l’âge de 96 ans. Talentueux autodidacte d’origine arménienne, devenu habitant de la Ville lumière peu après son 22ème anniversaire, il fut vite subjugué par les Parisiennes admirant leur assurance et leur très particulière liberté d’être :
En Egypte où je suis né, il y avait autour de moi des femmes grassouillettes…Et puis, tout un coup à Paris je vois des “libellules”
(…)

Lire la suite

La culture kabyle perd un de ses grands défenseurs : le chanteur Algérien Idir n’est plus.

Idir a d’abord eu un public communautaire puis, à force de faire des duos, il a vu son public s’élargir. Avec l’avènement de la world music, le public n’a plus eu de frontières. C’est à travers le monde que la nouvelle de sa mort a ébranlé public et artistes. Idir laisse non seulement la Kabylie mais aussi le monde entier en deuil d’un artiste ouvert aux autres cultures et à l’humanité.
(…)

Lire la suite

Bollywood  est en deuil et pleure Irrfan Khan, acteur indien devenu une star internationale

Irrfan Khan, l’icône de Bollywood âgée de cinquante-trois ans qui a réussi à s’imposer à la fois dans le cinéma indien et dans les productions occidentales tout au long d’une carrière remarquable de trois décennies, a perdu une longue bataille contre le cancer mercredi 29 avril 2020.
(…)

Lire la suite

Hommage : Agnès Varda, figure de proue de la Nouvelle Vague, laisse la rue Daguerre orpheline

Toujours alerte, distillant une énergie communicative, des propos à la fois sages et emplis de fraîcheur, mâtinés d’une malice qui se reflétaient dans ses yeux, tel un pèlerin infatigable, Agnès Varda parcourait le monde, son monde, à l’affût des moindres détails, attentive à ce qu’autrui considérait comme des broutilles qu’elle magnifiait par son observation. Agnès Varda nous semblait éternelle. Et pourtant, ce vendredi matin, en pleine projections de presse, certains téléphones se sont mis à sonner, certains journalistes sont sortis de la salle pour répondre à ces appels qui annonçaient le triste nouvelle de la disparition d’Agnès Varda : elle souffrait d’un cancer que tous ignoraient tant cette grande dame était discrète.
(…)

Lire la suite

Johnny, Jérusalem, Maman et Edgar Morin

Ce titre est celui d’une non-nécrologie concernant Johnny Hallyday. Elle parle de ces 4 éléments à travers le prisme très personnel du sous-signé. Il n’est décemment pas possible de publier ce texte comme hommage. Il aurait pu être transformé en édito mais, ce faisant, il aurait perdu en sincérité et gagné en pontifiage sociologique.
Je vous laisse donc l’intitulé et si vous avez envie de lire le contenu, c’est ici.

Lire la suite

Sa sagesse et sa culture nous laissaient croire en son éternité : Jean d’Ormesson nous a quittés

La nouvelle vient de tomber : un hommage national sera rendu à Jean d’Ormesson ce vendredi aux Invalides. le Président Emmanuel Macron, actuellement en visite à Alger, présidera la cérémonie tenue en hommage à l’écrivain académicien qui est mort dans la nuit de lundi à mardi, le 5 décembre 2017, à l’âge de nonante-deux ans.
(…)

Lire la suite

Décès du photographe romand Marcel Imsand

Figure majeure de la scène photographique suisse, Marcel Imsand né le 15 septembre 1929 est décédé ce samedi 11 novembre 2017. Cet autodidacte s’est distingué dans de nombreux genres photographiques: portraitiste, il pratiquait également le reportage social et journalistique, et collaborait régulièrement avec de nombreux artistes suisses et internationaux. Dès les années 1960, son talent et sa ténacité lui permettent de vivre de sa passion.
(…)

Lire la suite

Mort de Jean Rochefort: la moustache la plus célèbre du cinéma français tire sa révérence

Un regard malicieux, un air de dandy british, une éloquence parfaite et reconnaissable, une moustache digne des héros du XIXème siècle : Jean Rochefort vient de nous quitter dans la nuit de dimanche à lundi 9 octobre 2017. il s’agit d’un des acteurs les plus populaires du cinéma français et l’un des membres de la « Bande du conservatoire » formée par Annie Girardot, Philippe Noiret , Claude riche, et Jean-Paul Belmondo, entre autres.
(…)

Lire la suite

La doyenne des artistes françaises tire sa révérence

Que d’émotion que d’apprendre que Gisèle Casadesus nous a quittés ce dimanche 24 septembre. Certes, la doyennes des artistes françaises avait un certain âge, voire un âge certain. Mais de sonner qu’elle avait joué au théâtre dans des mises en scène de Louis Jouvet, Pierre Dux, Georges Wilson, Francis Poulenc. De grands noms du septième art l’ont dirigée : Michel Deville, Roger Vadim, Claude Lelouch, Jean Becker, Robert Guédiguian … La liste est encore bien longue.
(…)

Lire la suite