Pour sa 17e édition du 23 septembre au 3 octobre 2021, le Festival du Film de Zurich (ZFF) s’offre du grand spectacle et quelques grandes stars !

Depuis l’ouverture des cinémas au printemps dernier, les festivals de toutes envergures s’enchaînent les uns aux autres dans un tourbillon fou, à l’instar des sorties en salle. Le Zurich Film Festival est d’ordinaire un peu un point de ralliement temporel permettant de voir des films qui sont passés dans les quatre festivals majeurs d’une saison, ainsi qu’une sélection de films qui font leur Première européenne. Cette année, le festival et son fameux tapis vert par quelques stars, dont Sharon Stone qui recevra la distinction la plus prestigieuse du festival, le Golden Icon Award, le 25 septembre. Le 29 septembre, ce sera au tour du cinéaste napolitain Paolo Sorrentino (Il Divo, 2008, La granda bellezza, 2013 ; Loro 2018)  de recevoir le A Tribute to… Award (oui, c’est un peu étrange comme intitulé, mais on comprend que c’est un Prix hommage…), avec une rétrospective de dix films, y compris son dernier, The New Pope (2020). Le 30 septembre, Le compositeur canadien oscarisé pour l’Odyssée de Pi (2012) Mychael Danna recevra quant à lui le Career Achievement Award. Pour finir en beauté la remise des prix non-compétitifs, le réalisateur et scénariste étasunien Paul Schrader recevra pour l’ensemble de sa carrière le Lifetime Achievement Award. (…)

Lire la suite

Locarno 2017 : Le Festival décernera le Léopard d’honneur à Todd Haynes

Le Festival de Locarno rendra hommage au réalisateur, scénariste et producteur américain Todd Haynes en lui remettant le Léopard d’honneur.

En 1991, le Festival international du film de Locarno proposait dix-neuf films en lice pour décrocher le premier prix du Léopard d’or – et l’un d’entre eux marquait les débuts de son réalisateur : il s’agissait de Poison, le long métrage de Todd Haynes partiellement inspirés des romans de Jean Genet.

Passionné dès son plus jeune âge par les arts visuels, Todd Haynes se consacre initialement à la peinture, puis se tourne rapidement vers le cinéma en réalisant des films amateurs. Impressionné par les classiques du cinéma expérimental que projette un professeur en classe, il réalise à dix-sept ans son premier court métrage, The Suicide.
(…)

Lire la suite

Cannes 2017: Deuxième film en compétition, Wonderstruck de l’Américain Todd Haynes, mêle le film muet et le rock glam

Alternant deux époques distinctes, les vies de Ben et Rose semblent partager bien des similitudes. Ces deux enfants nourrissent le secret désir que leur vie soit différente; Ben rêve d’enfin rencontrer son père qu’il n’a jamais connu et qu’il recherche menant une enquête policière, tandis que Rose, isolée par sa surdité, se passionne pour la carrière d’une mystérieuse actrice qui n’est autre que sa mère. Lorsque Ben découvre dans les affaires de sa mère l’indice qui pourrait lui permettre de retrouver son père et que Rose apprend que sa mère sur scène, les deux enfants partent à la recherche éperdue de l’être fantasmée New York.
(…)

Lire la suite