Cannes 2020: cinquante-six films labellisés « Sélection officielle », faute de grand-messe sur la Croisette

Mercredi 3 juin à 18h, Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont présenté les contours de la 73ème édition du Festival de Cannes depuis l’UGC Normandie à Paris : cette conférence de presse, très attendue, a mis du baume au cœur aux habitués de la Croisette – dont plus de 4000 journalistes accrédités – qui ne vivront pas le grand raout cinématographique de la Côte d’Azur cette année.

A l’occasion de cette conférence de presse, Thierry Frémaux, Délégué général du Festival, a révélé la Sélection officielle 2020 composée de cinquante-six films qui seront accompagnés par le Festival lors de leur sortie en salles et de leur présentation dans certains festivals.

Le festival de Cannes reste fidèle à certains noms coutumiers de la Croisette en proposant des  valeurs sûres comme Wes Anderson, François Ozon, Naomi Kawase, Steve McQueen, Thomas Vinterberg, Lucas Belvaux.

A leurs côtés nous découvrons quelques nouveaux venus, des premiers longs métrages et d’œuvres réalisées par des femmes, issus d’horizons divers mais avec, comme à l’accoutumée, une forte prépondérance française.

En sus des différents genres généralement représentés, on compte trois documentaires, cinq comédies et quatre films d’animation. Tous bénéficieront du fameux label vu l’impossibilité de festival officiel sur la Croisette.

Contrairement aux éditions précédentes, cette année, les films ne sont pas répartis selon les catégories habituelles : compétition, sections parallèles comme Un certain regard, la Quinzaine des réalisateurs, La semaine de la critique.

Cette année, les films sont présentés en une seule liste :

Cette sélection, elle est là, et elle est belle. Elle dit que le cinéma, qui a disparu des salles pendant trois mois en 2020, et pour la première fois depuis leur création par Lumière le 28 décembre 1895, est plus vivant que jamais

a  fait remarquer le délégué général du Festival,  Thierry Frémaux,

Un choix toujours aussi important

Thierry fériaux de poursuivre :

La crise et le ralentissement des processus de post-production n’auront pas donc eu d’impact sur l’envoi des films.

Ce sont donc, au total, 2.067 longs métrages qui ont été soumis aux sélecteurs.

Thierry Frémaux poursuit en soulignant que

Le festival entend être présent pour les accompagner et en soutenir la carrière en France et à l’étranger, dans les salles et dans les festivals

et insiste sur le fait que

certains d’entre eux, visionnés et aimés par le comité de sélection, seront absents car leurs auteurs et producteurs ont choisi de repousser leur sortie à l’hiver ou au printemps 2021.

Une décision fort compréhensible et prévisible vu le contexte de la pandémie !

Le choix de cette édition 2020 a mis l’accent sur quinze premiers longs métrages (dix en 2019). Les  films réalisés par des femmes sont plus nombreux : seize en 2020 pour quatorze en 2019.

Même si tous les continents demeurent bien représentés sur la Croisette, le Festival de Cannes porte haut la production tricolore avec vingt-et-un films français en 2020 (contre treize en 2019).

Retrouvez ici la liste des films de la sélection officielle.

Firouz E. Pillet

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 575 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet