j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Cinéma / KinoCulture / KulturProjets jeunes / Jugendprojekte

La Lanterne Magique fête ses trente ans, essaimant la passion du cinéma au fil des générations. Rencontre avec Vincent Adatte

Depuis de très nombreuses années, Vincent Adatte œuvre dans l’univers du septième art et y porte diverses casquettes : scénariste sur les films de Francis Reusser (Derborence), de Michel Rodde (Le Voyage de Noémie), de Jean-Blaise Junod (Duende), de Samuel et Frédéric Guillaume (Max & Co), entre autres. Il continue actuellement à intervenir comme consultant pour de jeunes cinéastes. Actuel Président de l’association Ciné-Bulletin – qui édite la revue professionnelle éponyme – Vincent Adatte travaille comme critique de cinéma pour plusieurs médias romands.

— Les trente ans de La Lanterne Magique
Image courtoisie La Lanterne Magique

En 1991, Vincent Adatte est l’un des initiateurs de Passion Cinéma, « creuset d’agitation et de culture cinématographiques », dont il est toujours l’un des responsables. Mais c’est en tant que membre fondateur de La Lanterne Magique, créée en 1992, que nous l’avons sollicité afin qu’il nous relate cette projection inaugurale en ce 30 septembre 1992 au Cinéma Apollo, à Neuchâtel. Vincent Adatte nous a expliqué avec enthousiasme les motivations qui ont amené ce groupe de passionnés à tout mettre en œuvre pour permettre la création de ce club de cinéma pour les enfants âgés de six à douze ans, en soulignant le travail fait en amont de chaque séance avec l’élaboration d’un petit dossier, agrémenté des dessins de Noyau, que l’enfant reçoit à la maison pour pouvoir s’informer sur le film qui lui sera présenté et préparer ses questions à l’intention de l’animatrice ou de l’animateur.

La Lanterne Magique fête fièrement ses trente ans et pérennise cette formule à la fois didactique et ludique au fil des générations, mais aussi sous d’autres horizons que l’Helvétie, faisant des émules sous des latitudes fort éloignées de la Ville de Neuchâtel qui la vue naître. L’anniversaire de La Lanterne Magique a déjà eu son coup d’envoi mi-août et se poursuit dans toute la Suisse dans un joyeux et festif en préambule – avec un clin d’œil à l’indémodable Charlie Chaplin – au lancement de la nouvelle saison, de nombreuses projections gratuites qui accueilleront non seulement les enfants, mais aussi le public des anciennes saisons, à savoir les parents, à titre exceptionnel, pour partager cet anniversaire et échanger autour des films.

À la magie de cette Lanterne qui fait scintiller dans les yeux et dans l’imaginaire des enfants des séquences de grands classiques du septième art depuis trois décennies, Vincent Adatte a souligné que ce club, destiné aux jeunes de six à douze ans, propose une éducation à l’image qui fait, malheureusement, défaut dans les programmes scolaires de l’éducation obligatoire en Suisse. Vu l’abondance, voire l’avalanche des images à profusion depuis quelques années, La Petite Lanterne a vu le jour pour permettre une initiation au cinéma encadrée pour le jeune public âgé de quatre à six ans.

— Vincent Adatte
Image courtoisie Vincent Adatte

Proposé dans quelque quatre-vingts lieux à travers toute la Suisse, cet anniversaire sera l’occasion de réunir parents et enfants dans une symbiose cinématographique et sera ainsi l’opportunité pour les parents de découvrir à quoi ressemble une séance La Lanterne Magique.

Vincent Adatte, qui est aussi à l’origine de la collection des Petites Leçons de cinéma qui rassemble des courts-métrages de cinéastes comme Jean-Stéphane Bron, Ursula Meier, Christian Frei, Frédéric Mermoud, Renato Berta, a vu certains membres de La Lanterne magique devenir appréciés et très connus du public suisse, comme l’humoriste Thomas Wiesel ou l’actrice Noémie Schmidt.

Vincent Adatte s’est confié avec enthousiasme et passion :

 

Firouz E. Pillet

www.lanterne-magique.org

j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée/based Genève)

Firouz Pillet has 1004 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*