j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Cinéma / KinoCulture / KulturForum citoyen / BürgerforumLocarno 2022

Locarno 2022 : la section Open Doors met en lumière les cinémas des Caraïbes et de l’Amérique latine

Depuis vingt ans, Open Doors défend le cinéma dans des régions où le cinéma indépendant est particulièrement difficile, construisant des ponts pour la collaboration entre les régions, les pays et les continents. À travers ses programmes publics et professionnels, Open Doors vise à fournir un espace où les talents trouvent un soutien à chaque étape de leur parcours créatif et professionnel et où la discussion et la réinvention du cinéma d’aujourd’hui peuvent se produire entre voix libres.

— Locarno Open Doors 75 – Premio Raimondo Rezzonico Jason Blum, 6 août 2022
© Locarno Film Festival / Ti-Press / Marco Abram

2022 – 2024 Open Doors : Focus sur les pays de l’Amérique latine et des Caraïbes

Cette année, Open Doors entame un nouveau cycle, consacrant ses initiatives professionnelles et publiques à l’Amérique latine et aux Caraïbes (ALC) jusqu’à l’édition 2024. La section défend les projets cinématographiques et les talents du continent, pour l’Amérique centrale : le Belize, le Costa Rica, El Salvador, le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua. Le périple proposé par Open Doors se poursuit avec les îles des Caraïbes (Cuba, Dominique, la République dominicaine, Grenade, Haïti, la Jamaïque, Montserrat, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines).  L’aventure cinématographique proposée par la section est exhaustive et se poursuit en Amérique du Sud avec la Bolivie, l’Équateur, la Guyane, le Paraguay, le Pérou, le Suriname et le Venezuela.

Six des huit titres d’Open Doors Projects Hub font leurs débuts

Open Doors met en lumière combien produire à partir de territoires plus petits en Amérique latine et dans les Caraïbes est un défi de taille. Certains pays – El Salvador, Haïti – n’ont pas de fonds de production ni d’écoles de cinéma pour stimuler le développement. Mais certains réalisateurs et producteurs ont déjà gagné leurs galons. Los invisibles est installé au Guatemala, La Danta Films, compte des partenaires comme César Díaz ( Nuestras madres, lire la critique ici), lauréat de la Caméra d’Or à Cannes 2019.

Aujourd’hui, Open Doors est l’une des pierres angulaires du Festival de Locarno et attire autant les professionnels que les festivaliers. Cette section est désormais reconnue comme un laboratoire où de nouvelles formes de soutien au cinéma de toutes latitudes peuvent être expérimentées, des frontières culturelles brisées, de nouveaux talents découverts, des films achevés et montrés.

Mentionnons quelques titres parmi tant d’autres films présentés dans cette section : le documentaire Jeffrey de Yanillys Pérez a remporté un Discovery Award au Festival de Toronto. Michael Labarca a remporté le troisième prix du concours de courts métrages de l’école de cinéma Cinéfondation du Festival de Cannes en 2016. Sopor and Bird, d’Ana Cristina Barragán, dont le premier long métrage, Alba en 2016, a été présenté au Marché du film de Cannes, a été présenté en première au Festival de Rotterdam et a reçu une mention spéciale à San Sebastián. Co-écrit et produit par Mirambeau Jr., le moyen métrage de Bruno Mourral Kafou a remporté le Indie Spirit Special Recognition Award au Boston Film Festival 2017.

De multiples talents émergent désormais autour de certaines de ces maisons de production, portées par leurs producteurs créatifs. Le réalisateur Joe Houlberg (Ozogoche) de Botón Films en Équateur est à l’origine de deux prochains longs métrages de Barragán : Ivy, avec Karla Souza, co-vedette de How to Get Away With Murder, et Sopor and Bird, présenté à Locarno.

Open Doors crée un espace de rencontres et de collaboration, pendant le Festival, ainsi qu’en ligne tous les jours de l’année. La section affirme une volonté de favoriser et de soutenir les projets en s’engageant pour la liberté artistique, la diversité et l’inclusion, ainsi que pour le renouveau et l’avenir du cinéma indépendant. Cette section se veut aussi un lieu de réflexion sur les nouvelles formes et opportunités de distribution. Dans les régions ciblées, ce programme contribue à créer un terreau favorable au cinéma indépendant par le biais de structures de production permettant des formes authentiques d’expression artistique.

Firouz E. Pillet, Locarno

j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée/based Genève)

Firouz Pillet has 947 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*