Oui à un pavillon suisse pour l’Aquarius !

L’Aquarius, le navire qui opère en Méditerranée depuis 2016 au sauvetage des réfugiés et migrants en détresse dans les eaux internationales (près de 30’000 personnes à date), vient de perdre pour la seconde fois son pavillon: en août 2018 Gibraltar lui ôtait son agrément; le 22 septembre 2018, sous pression du ministre de l’intérieur italien Matteo Salvini, c’était au tour du Panama de lui retirer son pavillon alors que le bateau errait au large de Malte avec 58 rescapés (dont 17 femmes et 18 mineurs) sauvés au large de la Libye par le navire humanitaire. Ils ont finalement pu débarquer le dimanche 30 septembre 2018 dans le port de La Valette, après presque une semaine d’attente au large de la petite île méditerranéenne, avant d’être « redistribués » dans 4 pays européens! Le bateau est à présent immobilisé à Marseille, son port d’attache, puisqu’il est impossible de naviguer sans pavillon.

©Maud Veith – Image courtoisie SOS MEDITERRANEE

Depuis, trois conseillers nationaux suisses – Ada Marra (PS/Vaud), Kurt Fluri (PLR/Soleure) et Guillaume Barazzone (PDC/Genève) – ont déposé le 26 septembre 2018 une interpellation, appelant à un geste humanitaire de la Suisse à l’égard de l’Aquarius et, le 27 septembre 2018, Aline Trede (Verts/Berne) a déposé une motion à propos de l’attitude générale de la Suisse face aux sauvetages en Méditerranée. Mardi 9 octobre 2018, une pétition d’environ 20’000 signatures (la pétition n’est pas close, voir ci-dessous) sera remise à la Chancellerie fédérale pour que le Conseil fédéral décrète une exemption humanitaire à l’article 35 de la loi maritime et que l’Aquarius puisse battre pavillon suisse.

j:mag se joint à l’appel des députés et des personnalités qui demandent au Conseil fédéral d’accorder à titre exceptionnel et humanitaire le pavillon suisse à l’Aquarius:

« Laisser mourir des gens dans les eaux internationales n’est pas une solution. Nous soutenons toute demande faite au gouvernement de faire usage de la clause d’exception de la loi fédérale sur la navigation maritime. »

expliquent dans une lettre ouverte des personnalités de tous horizons, tel.le.s que l’ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, le Prix Nobel de Chimie 2017 Jacques Dubochet,  l’ancienne procureure générale de la Confédération et du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie Carla Del Ponte, l’ex-président du CICR Cornelio Sommaruga ou Markus Imhof, le cinéaste représentant la Suisse aux Oscars 2019 avec son documentaire Eldorado.

La Suisse a une tradition humanitaire qui n’est plus à démontrer… mais à raviver aujourd’hui, dans ces temps qui coulent dans les eaux troubles d’un repli mortifère des États européens à la vue brouillée par les embruns extrême-droitistes rappelant cruellement une période de l’histoire que nous étions censés ne jamais répéter…

Malik Berkati

Pétition initiée par Nicolas Morel qui sera remise le 9 octobre 2018 à la Chancellerie fédérale.

Pétition internationale pour rappeler aux États d’Europe leurs responsabilités en Méditerranée centrale.

SOS Méditerannée Suisse.

Convention Internationale pour l’unification de certaines règles en matière d’assistance et de sauvetage maritimes

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 351 posts and counting. See all posts by malik berkati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*