Sortie sur les écrans romands de Petite Solange d’Axelle Ropert

Petite Solange, d’Axelle Ropert, présenté en compétition au festival de Locarno 2021 sort sur les écrans romands.

Solange (Jade Springer), treize ans, partage sa vie d’adolescente entre sa famille, le lycée et ses amis. Extravertie, joyeuse, elle est passionnée et adore ses parents, Aurélia, (Léa Drucker), comédienne au théâtre et son père, Antoine, (Philippe Katerine) qui vend des instruments de musique. Progressivement, ses parents se mettent à se disputer, se fâcher, ils commencent à s’éloigner puis leur séparation se profile. En classe, Solange, habituellement si vive, s’est éteinte, ne parvient pas à réciter un poème de Verlaine et éclate en sanglots. Le spectre du divorce parental se précise, l’univers de Solange se brise.

— Jade Springer – Petite Solange
©2021 Aurora Films

Le cinéma a déjà proposé de nombreux films sur les divorces mais Petite Solange, d’Axelle Ropert, s’en démarque, adoptant le regard de l’adolescente sur ce séisme familial, mettant en relief les souffrances, les questions de l’adolescente que l’on suit à travers son cheminement de deuil.

(…)

Lire la critique et écouter l’interview faites par Firouz E. Pillet à Locarno.

j:mag Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*