Des Hommes, de Lucas Belvaux, ou l’inénarrable et l’indicible de la Guerre d’Algérie relaté par le truchement du vécu des appelés

Ces hommes ont été appelés en Algérie lors des « événements » en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut (Jean-Pierre Darroussin), Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais, parfois, il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que, quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.  Lors du soixantième anniversaire de sa sœur Solange (Catherine Frot), Bernard, surnommé Feu-de-Bois (Gérad Depardieu), un ancien combattant de la guerre d’Algérie, a une altercation raciste avec un des invités qui fait resurgir son passé traumatique.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2016 – QuoteS of the Day #9: Gérard Depardieu

Aujourd’hui, on devrait parler de citation au pluriel et de longues citations, tellement l’acteur est prolixe en la matière. Il

Lire la suite

La semaine du film français à Berlin fête ses 15 ans!

La semaine du cinéma français est à présent un rendez-vous bien établi dans la capitale allemande où pas une semaine

Lire la suite