j:mag

lifestyle & responsible citizenship

comédie

Cinéma / KinoCulture / Kultur

Et plus si affinités, le dernier film d’Olivier Ducray et de Wilfried Meance, invite à passer à table pour décortiquer les rouages insidieux qui entraînent l’usure du couple, avec une touche d’assaisonnement pour mieux le pimenter ! Rencontre avec les cinéastes et deux de leurs acteurs

Usé par vingt-cinq ans de vie commune, le couple formé par Xavier (Bernard Campan) et Sophie (Isabelle Carré) semble à bout de souffle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’idée de Sophie d’inviter à dîner leurs voisins, Adèle (Julia Faure) et Alban (Pablo Pauly), n’enchante pas Xavier. Il reproche à ce couple, visiblement très amoureux, son manque de discrétion, surtout la nuit ! Au contact de ces voisins aux mœurs débridées, Xavier et Sophie vont devoir se confronter à leur réalité, avant d’être poussés dans leurs retranchements par une proposition quelque peu insolite… Voire indécente ! (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Wicked Little Letters, de Thea Sharrock, livre un récit à l’humour savoureux et à l’excentricité délicieusement britannique, portés par une excellente distribution

Intitulé Scandaleusement vôtre dans la version francophone, le dernier film de Thea Sharrock, écrit par Jonny Sweet, plonge le public dans la tourmente d’une satire impertinente alimentée par des accusations diffamatoires. Grâce à un casting solide qui met avec truculence en relief le côté humoristique de l’histoire, Wicked Little Letters s’avère être une comédie divertissante même si le mystère en son cœur se pressent rapidement.
Dans la petite ville balnéaire de Littlehampton, en 1920, la quiétude provinciale est subitement mise en péril. Edith Swan (Olivia Colman) vit sous la houlette d’un père colérique et tyrannique, le respectable Edward Swan (Timothy Spall) et auprès sa mère Victoria (Gemma Jones), sous emprise. Lorsque cette femme, bigote et vieille fille, commence à recevoir des lettres anonymes truffées d’injures et de propos outranciers, Rose Gooding (Jessie Buckley), sa voisine irlandaise à l’esprit libre et au langage fleuri, est rapidement accusée des crimes. Les plaintes déposées par Edward Swan au commissariat local sont incessantes et cet homme irascible passe sa colère sur sa fille qu’il condamne à écrire des punitions tout en récitant ses prières. Toute la petite ville, concernée par cette affaire, s’en mêle. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Avec Une équipe de rêve (Next Goal Wins), Taika Waititi convie fraîcheur narrative, humour et authenticité pour relater l’incroyable histoire vraie d’une ascension improbable et inespérée à la victoire

Après avoir réalisé de grands films hollywoodiens (Jojo Rabbit, Thor : Ragnarok), le réalisateur néo-zélandais Taika Waititi revient à ses racines indépendantes et signe une histoire rocambolesque de football outsider. Une équipe de rêve (Next Goal Wins) retrace l’incroyable épopée de l’équipe de football des Samoa américaines qui subit en 2001 la pire défaite de l’histoire de la Coupe du monde, battue 31 à 0 par l’Australie. À l’approche des matchs de qualification de la Coupe du monde 2014, l’équipe recrute Thomas Rongen (Michael Fassbender), un entraîneur franc-tireur et tombé en disgrâce, venu dans ce paradis perdu de l’Océanie pour les aider à, peut-être, changer leur destin. Cet entraîneur de football vient de loin pour diriger ce malheureux groupe d’athlètes qui, à leur manière nonchalante de parcourir le terrain de football, semblent plus réunis à la kermesse dominicale qu’à un entraînement sportif sérieux. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Dans son nouveau film, Second tour, Albert Dupontel se frotte au monde politique pour en épingler les travers

Journaliste politique en disgrâce placardisée à la rubrique football, Mademoiselle Pove (Cécile de France, toujours aussi pétillante) — dont le patronyme provient de l’acronyme POV, Point of view — en binôme avec son fidèle et dévoué caméraman Gus, (Nicolas Marié) est sollicitée pour suivre l’entre-deux tours de la campagne présidentielle. Les deux comédiens forment un binôme complémentaire, Nicolas Marié joue l’auguste incarnant un personnage savoureux servi par l’expressivité innée du comédien, et Cécile de France interprète le clown blanc et réalise ici un immense travail sur son énergie, sur sa voix et sur son corps. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Nouveau départ, de Philippe Lefebvre,  invite à savourer une comédie sur l’usure des sentiments au sein d’un couple de quinquagénaires. Rencontre

Vu en avant première dans le cadre de la dix-neuvième édition du Festival du Film Français d’Hélvétie, qui s’est déroulée du  13 au 17 septembre 2023 à Bienne, en présence du réalisateur Philippe Lefebvre, Nouveau départ livre une comédie sur l’usure de la vie sentimentale d’un couple de quinquagénaires. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Omar la Fraise, d’Elias Belkeddar revisite le film de gangsters à travers les tribulations et les pérégrinations de deux bandits français en cavale en Algérie

Omar, plus connu sous le nom d’Omar la Fraise (Reda Kateb), est un bandit à l’ancienne. Contraint à la cavale en Algérie après des déboires avec la justice française, il vit de petites magouilles, accompagné de son illustre acolyte Roger (Benoît Magimel). Après avoir régné sur le milieu du banditisme français durant des décennies, ils doivent ensemble accepter leur nouvelle vie alors qu’ils n’ont vécu jusqu’à présent que dans la débauche et la violence. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie de Sis dies corrents (6 Jours à Barcelone) de Neus Ballús qui avait valu à ses deux acteurs principaux le Prix de la meilleure interprétation masculine à Locarno 2021

Présenté en compétition officielle à la 74e édition du Festival de Locarno, cette comédie catalane était repartie avec le Pardo d’or de la meilleure interprétation masculine pour Mohamed Mellali et Valero Escolar. Entre-temps, le titre du film de la réalisatrice Neus Ballús passe par de nombreuses traductions selon les pays où il sort. Dans nos contrées, cela est devenu un étrange 6 Jours à Barcelone qui pourrait faire croire à une comédie romantique de touristes. Il n’en est rien. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

El buen patrón (Le bon patron), de Fernando León de Aranoa, brosse le portrait d’un patron paternaliste avec autant d’humour que d’observation réaliste

Un ex-employé viré qui proteste bruyamment et campe devant l’usine avec moult banderoles et mégaphone; un gardien d’usine, Miralles (Manolo Solo) qui sympathise avec le contestataire ; un contremaître, José (Óscar de la Fuente), qui met en danger la production parce que sa femme le trompe ; un responsable d’atelier maghrébin, Khaled (Tarik Rmili) pour donner bonne conscience au patron ; une stagiaire, Liliana (Almudena Parejo Amor), tellement irrésistible… (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Incroyable mais vrai – La comédie la plus grand public de Quentin Dupieux

(…) Le film tourne autour de deux couples aux dynamiques opposées : Alain (Alain Chabat) et Marie (Marie Drucker), au mitan de la vie, font partie de la classe moyenne, ils emménagent dans un pavillon de banlieue des plus communs, si ce n’était cet étrange trou dans la cave. L’agent immobilier (Stéphane Pezerat) leur vend, tel un animateur de télé-achat qui met 10 minutes à expliquer quel est le clou du produit, ce trou comme une plus-value fantastique à la maison. L’autre couple est formé du chef d’Alain, Gégé, un m’as-tu-vu de première ligue, beauf à souhait, avec son amie Jeanne (Anaïs Demoustier), plus jeune que lui et propriétaire d’un magasin de lingerie. À la pendaison de crémaillère, Gégé et Jeanne ont quelque chose d’extraordinaire à révéler à leurs amis : cela leur prendra de longues minutes, se perdant dans des embrouillaminis hilarantes. Les deux bizarreries qui accompagnent désormais la vie de ces quatre protagonistes vont être la source d’une perte de contrôle totale sur le cours des choses. (…)

Read More
Cannes 2022Cinéma / KinoCulture / Kultur

Cannes 2022 : L’innocent, de Louis Garrel, présenté hors compétition, invite à une comédie policière emplie de savoureuses mises en abîme

Quand Abel (Louis Garrel) apprend que sa mère Sylvie (Anouk Grinberg), la soixantaine, qui anime des ateliers de théâtre en prison, est sur le point de se marier avec Michel (Roschdy Zem), un prisonnier, il panique. Aussitôt, Abel suspecte des intentions douteuses et un stratagème louche dans ce mariage et se met à prendre en filature Michel. Epaulé par Clémence (Noémie Merlant), sa meilleure amie, plus précisément la meilleure amie de feu sa femme, Abel va tout faire pour essayer de la protéger. Mais la rencontre avec Michel, son nouveau beau-père, pourrait bien offrir à Abel de nouvelles perspectives… (…)

Read More