#BackToCinema : Moscou aller simple! De Micha Lewinsky met en scène le scandale des fiches à travers une comédie – sortie le 24 juin 2020 en Suisse romande

(…)
L’histoire commence à l’automne 1989 –  à Berlin, le Mur va bientôt tomber; en Suisse, la police politique surveille des centaines de milliers de personnes. Viktor (Philippe Graber), un employé zélé de la police est infiltré par son supérieur Marrog (Mike Müller) au Schauspielhaus, le fameux théâtre de Zurich, afin d’y collecter des informations sur les gens de gauche qui y travaillent. Cela tombe bien, le célèbre metteur en scène subversif allemand Heymann (Michael Maertens) vient y mettre en scène sa dernière pièce : La Nuit des rois et une place de figurant est libre. Viktor entre dans ce milieu comme il entrerait dans la 4e dimension et bien sûr son regard unilatéral sur les choses du monde va se développer et, quand l’actrice Odile (Miriam Stein) va commencer à s’intéresser à ce drôle d’oiseau, son champ de vision va largement s’ouvrir, à la mesure de ses sentiments. S’en suit un classique du genre : conflit de conscience et de loyauté, essayer de concilier de le tout avant de réaliser que dans la vie il faute faire des choix.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – compétition jour #7: Mein Bruder heisst Robert, und er ist ein Idiot (Mon frère s’appelle Robert, et c’est un idiot)

Un seul film en ce 7e compétition aujourd’hui, Mein Bruder heisst Robert, und er ist ein Idiot, ainsi que, hors compétition, le thriller psychologique très attendu de Steven Sorderbergh tourné entièrement avec un Smartphone, Unsane, dont nous parlerons ultérieurement.
Il va falloir commencer à se méfier de ces (longs) titres qui promettent beaucoup, peut-être à cause de la dimension originale et amusante qu’ils portent – mais c’est bien connu, les promesses n’engagent que ceux qui y croient !
(…)

Lire la suite