Mostra 2017: Mother! de Darren Aronofsky – un film que ni les spectateurs ni les acteurs ne comprennent!

En compétition à la 74e Mostra du film de Venise, Mother! Darren Aronofsky est encore une autre parodie destructrice du réalisateur new-yorkais, caractérisée par un récit fébrile et une utilisation sombre de la métaphore.
Les films de Darren Aronofsky sont des paraboles consacrés à l’autodestruction, où la spirale de l’emprise et le spectre de la mort sont toujours provoquée par une obsession poursuivie jusqu’à la fin, indépendamment de la futilité ou de la noblesse des intentions. Le fil conducteur douloureux qui mêle différentes façons de flirter avec les genres ne fait pas defaut dans Mother ! Chaque nouveau film de Darren Aronofsky l’amène à charger de métaphores et d’allégories: chacun de ses films peut être brutal, charnel et matériel ou métaphysique (The Fountain et Black Swan).

Lire la suite