j:mag

lifestyle & responsible citizenship

IFFR2024

Cinéma / KinoCulture / Kultur

IFFR 2024 – The Ballad of Suzanne Césaire un film-essai sur l’écrivaine martiniquaise

Tout le monde connaît, ou du moins a déjà entendu parler d’Aimé Césaire, le célèbre poète et homme politique martiniquais. Il est le créateur, aux côtés de Léopold Sédar Senghor et Léon Gontran Damas, du mouvement politique, culturel et littéraire connu sous le nom de « La Négritude ». Mais qui connaît son épouse, Suzanne Césaire ? Professeure de lettres, militante féministe et politique, elle était également écrivaine, autrice d’une brève œuvre dont il ne reste que sept textes publiés pendant la Seconde guerre mondiale dans la revue qu’elle avait co-fondée avec son mari, Tropiques. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

IFFR 2024 – Praia Formosa de Julia De Simone : Un voyage troublant et poétique dans la mémoire du Brésil esclavagiste

Praia Formosa marque la conclusion de la trilogie cinématographique de Julia De Simone, dont les deux premiers volets étaient des documentaires. Pendant une décennie, la cinéaste brésilienne a scruté les métamorphoses urbaines de la région portuaire de Valongo tout en enquêtant sur les processus de formation de sa ville natale. Pour son premier long métrage de fiction, De Simone s’appuie sur ses assises solides en tant que documentariste pour transcender sa quête initiale, nous emportant dans un espace-temps qui dépeint avec éclat le présent à travers le prisme du passé. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

IFFR 2024 – Steppenwolf: Getriebene Menschen in der Einöde

Der kazakhstanische Regisseur Adilkhan Yerzhanov hat in 12 Jahren 15 Filme gedreht und war schon mehrfach auf den Festivals Berlinale, in Cannes und in Venedig zu Gast. Nun ist er mal in Rotterdam im Wettbewerb. Seine Filme sind stets unterhaltsam, schrecken aber auch nie vor explizitem Einsatz von Gewalt zurück. Der Titel bezieht sich nicht nur auf die Titelfigur, die Steppenwolf genannt wird, dem Film ist auch ein Zitat von Hermann Hesse aus seinem gleichnamigen Buch vorangestellt. Und gegen Ende gibt es weitere Buchauszüge schriftlich im Bild, sogar in deutscher Originalsprache. Weder der Ort noch die Zeit wird spezifiziert, es spielt in einer kargen Landschaft, die wie eine Steppe aussieht. Dort herrscht ein ziviler Bürgerkrieg, bei dem die Polizei gnadenlos alles ausschaltet, was nicht spurt, und was nicht den Interessen des Oberschurken Taha entspricht. (…)

Read More