IFFR2022 – A Human Position d’Anders Emblem imbrique avec finesse l’intime et le collectif dans un tranquille mouvement cinématographique

Dans la ville portuaire norvégienne d’Ålesund, Asta (Amalie Ibsen Jensen) travaille en remplacement d’été pour le journal local, couvrant les événements qui ponctuent la vie somnolente de cette bourgade  – l’équipe locale de hockey, une petite manifestation afin de préserver un bâtiment Art nouveau, l’économie des bateaux de croisière… Rien de bien passionnant pour cette jeune femme qui transporte en miroir le spleen de ce lieu. Lorsqu’elle tombe sur une brève qui relate l’expulsion d’un réfugié, Aslan, elle recommence à s’animer ; elle nous entraîne sur la piste de cet être invisibilisé, nous fait rencontrer des habitants de la région – le casting du film est un mélange d’acteurs, de non-acteurs et de personnes réelles –, dans ce processus, nous assistons à son tranquille retour à la vie. (…)

Lire la suite

IFFR2022 – Yamabuki de Juichiro Yamasaki : une œuvre qui laisse ses protagonistes continuer leur chemin à la sortie du générique

Présenté dans le section Tiger Competition  du Festival international du film de Rotterdam, Yamabuki  se situe dans la ville du réalisateur, dans les montagnes à l’ouest du Japon, Maniwa. Cette familiarité des lieux donne au film un côté très réaliste, renforcé par l’emploi du 16 mm, que Juichiro Yamasaki compense par des procédés cinématographiques plus oniriques, amenés par l’usage de l’animation (de Sébastien Laudenbach, La Jeune Fille sans mains – 2016) et de la musique (Olivier Deparis). Le résultat de ce contrepoint, de cette dureté des lieux et des destins mélangée avec le monde intérieur des protagonistes est un film d’une très grande délicatesse et intelligence – Juichiro Yamasaki n’est jamais dans le jugement, laisse la place aux ambivalences, aux évolutions des caractères et laisse au public assez d’espace pour en imaginer ses propres terminaisons. (…)

Lire la suite

IFFR2022 – Le dernier film d’animation de la cinéaste roumaine Anca Damian, L’Île (The Island), revisite l’histoire de Robinson Crusoé sur un mode psychédélique

Spécialiste de l’animation documentaire fonctionnalisée virtuose (Crulic – The Path to Beyond,2011 ; The Magic Mountain, 2015), Anca Damian livre avec son dernier film, présenté dans la section Big Screen du 51e Festival international du film de Rotterdam, une animation tourbillonnante et pleine de fantaisie, tout à la fois tragique et comique, réaliste et poétique, réfléchie et exaltée. Abordant des sujets aussi graves que la solitude, la migration, l’environnement, il est troublant de se laisser emporter dans ce flot d’infortune avec plaisir, épouser dans le sillage de Robinson le mouvement du monde plutôt que lutter frontalement contre lui… c’est peut-être ce que l’on appelle la catharsis ! (…)

Lire la suite

The International Film Festival Rotterdam (IFFR) goes online for its 51st edition from 26 January to 6 February 2022

After a jubilee edition that had to take place in two parts and online, the organizers of the Rotterdam festival hoped to be able to return to the in-person event for this 51st edition. Unfortunately, Omicron invited itself during the end of the year holidays and the organizers decided to migrate once again to online. The selection of films and the general program are still extremely interesting, and while 52 film titles are only available to the public on-demand in the Netherlands, from 26 January to 6 February 2022, the Talks can be followed from all over the world for free. (…)

Lire la suite

IFFR2021 – Une mise en abîme fascinante du travail d’Amos Gitaï dans l’essai-documentaire de Laurent Roth : Amos Gitaï, la Violence et l’Histoire

Un studio dans le noir, un grand écran et deux regards : celui du cinéaste israélien Amos Gitaï, inlassable explorateur du paysage physique et mental d’une région dominée par la violence et celui de l’auteur et réalisateur Laurent Roth, en dialogue autour d’extraits de l’œuvre de Gitaï où la fiction et le documentaire se juxtaposent de manière constante. Telle une masterclass privée, Laurent Roth met en scène son entretien avec pour point de départ de la réflexion, les débuts du cinéaste avec sa trilogie de La Maison (House, 1980, Une Maison à Jérusalem, 1998, News from Home, News from House, 2006), pour ensuite élargir le spectre sur l’ensemble des œuvres consacrées à Yitzakh Rabin, auquel Gitaï a consacré inlassablement depuis son assassinat en 1995 des films, expositions, performances théâtrales dans un geste de mémoire unique dans l’histoire du cinéma.
(…)

Lire la suite

IFFR2021 – Death on the Streets ou l’immersion dans la classe moyenne blanche déclassée des États-Unis

Pendant les quatre ans de la législation Trump, il a été question de cette classe moyenne blanche qui se sentait marginalisée, déclassée, abandonnée et avait permis l’accession aux plus hautes fonctions à ce magnat de l’immobilier doublé histrion de téléréalité. Difficile d’avoir de l’empathie pour elle, même si intellectuellement son désarroi était audible, le chemin choisi pour se sortir de cette dépression de classe était bien trop délétère – pour les Étasuniens mais surtout le reste du monde – pour avoir vraiment envie d’écouter ses souffrances. Le cinéaste et producteur danois Johan Carlsen, avec son épouse coscénariste et coproductrice Micah Magee, étasunienne et provenant de cette région rurale du Midwest dans la Corn Belt, attenante à la Bible Belt, nous fait entrer dans cet univers par la petite porte de la déchéance du rêve américain à travers le destin d’une famille moyenne, deux enfants, une mère, Sarah, qui travaille comme infirmière et son mari, Kurt, qui n’a plus d’emploi fixe et travaille comme journalier quand quelqu’un a besoin de lui.
(…)

Lire la suite

International Film Festival Rotterdam (IFFR) launches the second part of its 50th edition in a hybrid way with a very rich program from 2 June until 6 June 2021

The International Film Festival Rotterdam (IFFR) presents fiction and documentary feature films, short films, and media art. The festival’s focus is on recent work by new filmmakers, with space for retrospectives and themed programs. IFFR actively supports new filmmaking talent through its co-production market CineMart, its Hubert Bals Fund, Rotterdam Lab, and other industry activities. Adapting to the Covid-19 restrictions, IFFR is to celebrate its 50th edition as an expanded multi-part festival, the first part took place online from 1 to 7 February 2021 and the second part is a hybrid form, from 2 to 6 June, with both festival parts connected by a dynamic series of physical and online events.  
(…)

Lire la suite