ZFF2018 – Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi : quand la comédie pallie le drame

Sameh Zoabi, comme le réalisateur Elia Suleiman (Intervention divine, Le Temps qu’il reste), est Palestinien israélien et comme lui privilégie l’amertume de l’humour et l’adoucissant du surréalisme pour raconter une région aux veines ouvertes d’où coulent sans discontinuer les drames d’un peuple sacrifié.

Avec Tel Aviv on Fire, Sameh Zoabi ajoute une bonne couche de loufoque qui fait rire de bon cœur, dans un élan cathartique, et permet au spectateur qui serait insensible à la question de fond du sujet de ne pas rester au bord de la route de l’histoire, les scènes désopilantes de soap opera faisant écho dans le monde entier.
(…)

Lire la suite