goEast – le festival des cinémas d’Europe centrale et de l’est de Wiesbaden fête avec faste ses 18 ans du 18 au 24 avril 2018!

L’année 2018 est une année jubilée pour le festival goEast de Wiesbaden : il fête ses 18 ans et témoigne de 100 ans d’indépendance pour 7 pays d’Europe centrale et de l’est. Une belle entrée en matière pour la nouvelle directrice du festival, Heleen Gerritsen, qui prend la suite de Gaby Babić qui a su développer ces dernières années goEast pour en faire un festival majeur (à 18 ans c’est de circonstance !) sur la scène des cinémas de l’Est.

goEast : un foisonnement de découvertes et de sujets de réflexion

La compétition officielle se compose de 16 films de fictions et documentaires, tous des Premières allemandes, qui concourent pour le Lila d’or. Déroutant mais extrêmement intéressant, cette section ouvre largement ses portes à toutes sortes de genres cinématographiques. Une belle occasion de découvrir, à côté des genres classiques, des films à consonances satiriques, surréalistes ou essayistes.
Le film d’ouverture est Twarz (MUG) de la cinéaste polonaise Małgorzata Szumowska (lire notre critique), présenté en compétition à la dernière Berlinale et qui a remporté un Ours d’argent, celui du Grand prix du jury.
Outre la qualité de la sélection officielle, ce qui fait la plus-value de ce festival sont les 6 autres sections extrêmement bien profilées et offrant une perspective précise des thématiques abordées. Cette année, comme un peu partout en Europe, les 50 ans de Mai 68 (encore un jubilé !) sont célébrés. Le festival ne fait pas exception avec un programme spécial « Prag 1968 » dédié aux événements du Printemps de Prague avec une belle sélection de films, entre autre la projection exceptionnelle du documentaire Occupation 1968 en présence des 5 réalisateurs-trices de ce film-épisode, et de nombreuses discussions. La section « Bioskop » permet voir ou revoir des films de genre très récents qui ont marqué la production cinématographique d’Europe centrale et de l’est. Cette année, le festival fait le portrait du réalisateur russe Boris Khlebnikov, maître de l’humour grinçant et de l’étrange ; il rencontrera le public le samedi 21 au Festivalzentrum à 18h. Le traditionnel symposium en marge des projections s’attèlera au sujet : « Identités hybrides – Le cinéma des Pays baltes » avec un vaste programme d’exposés et de présentations de films sur le recherche d’identité artistique propre. Comme chaque festival contemporain qui se respecte, goEast possède son programme de réalité virtuelle (Virtual Reality Projects) avec une exposition à Francfort et Wiesbaden et 8 films sélectionnés.

 

Une belle édition en perspective à ne pas manquer si vous êtes dans la région de Francfort-sur-le-Main du 18 au 24 avril 2018.

Le programme complet

Malik Berkati

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 331 posts and counting. See all posts by malik berkati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*