Nihad Kresevljakovic, directeur du Festival International de Théâtre MESS de Sarajevo, lauréat du Prix Kairos 2019

La fondation allemande Alfred Toepfer Stiftung F.V.S attribue ce prix aux artistes européens ainsi qu’aux scientifiques qui travaillent dans les domaines de l’art plastique, du théâtre, de la photographie, mais aussi aux musiciens, architectes, designers, écrivains, journalistes…

Lier les peuples par la culture

Le directeur du Festival International de Théâtre MESS, le Sarajevien Nihad Kresevljakovic, est le lauréat de prix Kairos 2019, destiné à ceux qui oeuvrent pour la culture européenne : producteurs, galeristes, metteurs en scène, directeurs d’institutions artistiques et culturelles, en faisant les liens entre  habitants du vieux continent. Son nom, le prix le doit au dieu grec Kairos, celui du « vrai moment »; son but est de promouvoir et encourager des personnes capables de faire avancer grâce à la créativité et la culture la compréhension entre les peuples.

— Nihad Kresevljakovic
Image courtoisie Alfred Toepfer Stiftung F.V.S.

Nihad Kresevljakovic est diplômé d’histoire à la Faculté de philosophie de Sarajevo. Durant le siège de la ville long de 1465 jours, au début des années 1990, il a filmé  les événements en documentant la vie quotidienne de ses concitoyens. Après le dernier conflit balkanique, il a été un des fondateurs de l’ONG locale Vidéo archives de la Bibliothèque Hamdija Kresevljakovic. Il est aussi le co-réalisateur avec son frère jumeau Sead du film Do You Remember Sarajevo, sur le conflit fratricide des Slaves du sud-est européen. De 2012 à 2016 il a été directeur du théâtre de la guerre – Sarajevo War Theater SARTR!

En expliquant les raison de l’attribution du célèbre prix Kairos à Nihad Kresevljakovic, les membres du jury ont mis au premier plan ses nombreux talents et capacités accentuées à pouvoir élargir les collaborations artistiques dans plusieurs directions, ainsi que le fait d’être l’inspirateur et le mentor de nombreux de ses collègues.

Idéalisme, pragmatisme, endurance

Kresevljakovic agit très positivement dans une situation politico-économique sombre, difficile, lourde et presque invivable en Bosnie-Herzégovine, accordant idéalisme, pragmatisme et endurance. Le comité du prix Kairos l’a reconnu comme représentant d’une vitale, mais financièrement pauvre scène culturelle sans aucun soutien dans une région dévastée. Les courageux habitants des Balkans comme lui ne bénéficient pas de l’attention appropriée de l’occident européen; rarement leur travail est reconnu!

— L’équipe du Festival de théâtre MESS autour de son directeur Nihad Kresevljakovic
Image courtoisie Alfred Toepfer Stiftung F.V.S.

Les lauréats sont choisis par un jury indépendant composé cette année de Christoph Stölz, président de l’Ecole de musique Liszt de Weimar, de l’écrivaine et journaliste Christine Eichel, de la directrice artistique du Théâtre Maxime Gorki de Berlin, Shermin Langhoff, de la directrice exécutive de la Villa Aurore et de la Maison de Thomas Mann, Heike Catherina Mertens, de Monika Sandhack de ZDF Kultur/3sat kulturzeit et enfin de la directrice artistique ue Festival International Beethovenfest de Bonn, Nike Wagner.

Le prix Kairos, qui existe depuis 2007, a été auparavant attribué au musicologue Albrecht Dümling, à l’écrivain irlandais Andri Snaer Magnason, à la productrice du théâtre Shermin Langloff, au chorégraphe Sidi Larbi Cherakaoui. La cinéaste Jasmila Zbanic , actuellement installée à Berlin, a obtenu ce prix il y a quelques années et fut longtemps la seule représentante de la région de l’Europe du sud-est.

Nihad Kresevljakovic recevera le prix Kairos 2019 le 28 avril lors de la cérémonie au Deutsches Schauspielhaus à Hambourg.

Djenana Djana Mujadzic

© j:mag Tous droits réservés

Djenana Mujadzic

Rédactrice / Redactor (basée à Paris)

Djenana Mujadzic has 31 posts and counting. See all posts by Djenana Mujadzic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*