19e édition du Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève (FIFDH) du 5 au 14 mars : « rendre compte d’un monde bouillonnant en pleine mutation »

C’est ainsi que définit la directrice générale des programmes du festival, Isabelle Gattiker,  cette édition si particulière, coincée dans les affres de la pandémie de coronavirus.
Premier festival de cinéma suisse à avoir basculé l’année passée en format numérique –  en un temps record, précisons-le puisque directement après les premières mesures sanitaires édictées par la Confédération. Cette année, rebelote, mais cette fois-ci avec une expertise et du temps pour la préparation de cette édition et une envie d’expérimenter de nouvelles formes d’approches du public. Ainsi, à côté des traditionnelles projections, discussions, débats, le festival a cherché de nouvelles manières d’interagir avec son public en lui proposant bien entendu de participer en ligne en commentant et/ou posant des questions après les séances, mais aussi, au niveau local, de donner la parole aux Genevois lors d’une émission radio quotidienne diffusée par Radio Vostok et des œuvres militantes géantes dans la Cité.
Isabelle Gattiker, directrice générale des programmes explique :
(…)

Lire la suite

Le 31e Salon du livre et de la presse de Genève: Le Québec, hôte d’honneur

L’inauguration du Salon aura lieu mercredi 26 avril à 17h en présence d’Alain Berset, vice-président du Conseil fédéral, et de Claude Trudelle, délégué général du Québec, hôte d’honneur 2017, qui investit Genève avec une délégation forte de plus de 60 auteurs.

Presque 600 auteurs sont attendus sur les douze scènes thématiques qui donnent ce cachet particulier au Salon du livre de Genève et sur lesquelles plus de 3000 animations, rencontres et activités auront lieu du 26 au 30 avril à Palexpo.

Comme chaque année, une place particulière sera donnée au enfants avec les rencontres, ateliers et contes quotidiens sur l’Îlot Jeunesse proposé par Payot Libraire, l’espace La fabrique 100% interactive, l’exposition impertinente imaginant les « Héro(ïne)s » de la bande dessinée et la halte-garderie pour les plus petits.
Les adolescents et les jeunes adultes ne sont pas oubliés avec l’espace young adult, sa librairie des littératures de l’imaginaire, ses booktubeuses et ses youtubeurs d’Emma Verde à Lolywood, la scène de la bande dessinée, ses ateliers du strip, ses dédicaces de Zep, Derib et Bertschy ou sa rencontre cosplay.
(…)

Lire la suite