48e édition du Festival du cinéma américain de Deauville

Créée en septembre 1975, la fête du septième art du Nouveau monde, présentée à Deauville, est toujours attractive et inventive. La dernière édition qui a eu lieu entre 2 et 11 septembre a confirmé la puissance et la diversité du cinéma américain indépendant, sa grande qualité et son impeccable choix de ses sujets et thèmes. (…)

Lire la suite

Deauville : 47e édition de Festival du Cinéma américain – une réussite malgré la pandémie

Connu pour être la plus attractive fête hexagonale du septième art après Cannes, le Festival du Cinéma américain de Deauville a conclu sa 47ᵉ édition, avec un palmarès très particulier  :
Après le prestigieux Globe de cristal à Karlovy Vary il y a six ans, Diego Ongaro est encore primé en Europe grâce à son deuxième long métrage Down with the King, lors la très pompeuse cérémonie de clôture, le samedi 11 septembre. Le jury a unanimement voté pour son film en lui attribuant le Grand prix. Le réalisateur a raconté l’histoire de Money Merc, un célèbre rappeur, isolé dans une maison éloignée pour composer son nouvel album. Fatigué et en manque d’inspiration, le musicien découvre les beautés de la vie fermière…
(…)

Lire la suite

46e édition du Festival du cinéma américain de Deauville – sous le signe de Spartacus

La ville de Deauville, le Public Système Cinéma et le Centre International ont eu assez du courage et d’énergie pour risquer d’organiser cette manifestation du septième art américain, unique en Europe.
(…)

Lire la suite

Festival du cinéma américain de Deauville – Le film Bull d’Annie Silverstein reçoit trois récompenses

La réalisatrice de ce drame, qui décrit savamment les  relations compliquées d’une jeune fille en fleur et d’un torero noir vieillissant, n’est pas venue à Deauville mais son film a obtenu trois importantes récompenses à la 45e édition du Festival du cinéma américain.

Présidé par Catherine Deneuve, le jury composé d’Antonin Baudry, Claire Burger, Jean-Pierre Duret, Valeria Golino,Vicky Krieps, Gaêl Morel, OrelSan, Nicolas Saada et Gaspard Ulliel a attribué le Grand Prix à Bull d’Annie Silverstein, qui avait été auparavant déjà bien été accueilli à Cannes dans la section Un certain regard. Le film a également conquis le jury de la Révélation qui lui a décerné le Prix de la Fondation Louis-Roederer, ainsi que le jury des critiques de cinéma avec le Prix de la critique internationale.  
(…)

Lire la suite