ALFILM, le festival du film arabe de Berlin fête ses 10 ans – Mabrouk !

Nous suivons ce festival depuis ses débuts et nous pouvons attester du chemin parcouru ! ALFILM a, depuis ses débuts, su ouvrir l’horizon de ses écrans à la diversité des cinémas arabes tant dans les thématiques que dans ses formes et ses formats. Cette 10e édition (du 3 au 10 avril 2019) ne déroge pas à ce credo d’engagement et de qualité porté par une équipe de passionnés qui ne ménage pas ses efforts pour que ce festival maintienne son niveau à l’international. Le choix des films présentés est donc à l’image de cette volonté, avec des films ayant fait leur Première à Cannes ou Locarno, avec de nombreux invités présents; le seul regret que l’on peut émettre est la disparition depuis trois ans d’une sous-thématique alliant projection d’une série de films avec à la clef une table ronde sur le sujet évoqué.
(…)

Lire la suite

Das Arabische Filmfestival Berlin ALFILM feiert sein 10-jähriges Jubiläum – Mabrouk!

Es ist ein Festival, das wir seit seiner Gründung verfolgt haben: Welche intensiven Landschaften arabischer Kinos er uns seit seinen Anfängen bieten konnte! Und diese Jubiläumsausgabe wird spannend, engagiert, offen für thematische und kreative Vielfalt, kurz gesagt, im Einklang mit dem, was diese leidenschaftlichen ALFILM-Organisatoren mit der Qualität eines Festivals machen.
(…)

Lire la suite

La 6e édition du Festival international du film de Duhok au Kurdistan d’Irak (20-27 octobre 2018)

Il est des endroits où, spontanément, on s’étonne qu’une telle manifestation ait ses quartiers, et ceci depuis déjà 6 ans ! La région est certes autonome mais politiquement peu stable comme le montre l’échec il y a un an du référendum pour l’indépendance – qui a engendré de graves problèmes économiques pour les 3 provinces du Kurdistan autonome – et la récente campagne électorale pour les législatives du parlement du Gouvernorat. Cette région est connue, hors des frontières irakiennes, principalement pour sa force de sécurité, les Peshmergas, qui combattent l’État islamique autoproclamé avec succès et recrutent des milices autonomes, également composées de femmes, des minorités religieuses des Yézidis ou chrétienne de Qaraqosh.
Comme nous pouvons le constater partout et tous les jours, en « Occident » y compris, les premiers espaces attaqués par les idéologies dogmatiques sont ceux de l’expression et de la communication, dont la culture et le journalisme sont les fers de lance. Il est donc réjouissant de savoir qu’un festival reconnu à l’international s’est installé dans cet espace, interroge nos réactions spontanées, se désenclave et se positionne sur la carte du monde en nous ouvrant les portes d’une région tourmentée depuis des siècles, à cheval sur quatre pays – l’Irak, l’Iran, la Syrie et la Turquie.
(…)

Lire la suite