48 Stunden Neukölln – Un festival gratuit qui fait sortir l’art sous toutes ses formes des galeries fête ses 20 ans !

Ce qui a commencé comme un festival de quartier mal-aimé – Neukölln a longtemps été considéré après la réunification de Berlin comme l’un des quartiers les plus malfamés d’Allemagne – est devenu, à l’image dudit quartier à présent en phase avancée de gentrification (nous avons parlé ici ou des problèmes que cela engendre), un événement incontournable et très international de la scène culturelle berlinoise.

— Couverture du livre retraçant les 20 ans des 48 Stunden Neukölln
© Malik Berkati

Le concept de ce festival n’en reste pas moins excellent : passer de lieux en lieux (ateliers, studios, lieux de culte, jardins ouvriers, bars, etc.) – certains parfois ouverts exceptionnellement pour les 48 heures, comme en 2013 l’ancienne prison de Neukölln fermée en 1988, ou cette année die Alte Sparkasse où se tient la multi-expo-phare de cette 20e édition Bank, Blank qui permet, outre de voir 25 stations d’art contemporain conçues par 25 artistes internationaux, de visiter les lieux vintage et ses reliques, la salle du coffre-fort ou, plus anecdotique, constater que les fenêtres des toilettes ont des barreaux pour des raisons évidentes – , découvrir de nouvelles formes d’art, de performances, rencontrer des gens, discuter, faire un bout de chemin ensemble, se perdre dans son programme, ne jamais arriver au bout de son circuit préparé, être choqué, emballé, déçu, avide, fatigué… En résumé, vivre une fin de semaine sportive d’aventures culturelles.

Nouvelle authenticité

Les 48 heures Neukölln se veulent un forum de projets artistiques qui s’inscrivent dans la contemporanéité de l’art mais aussi le débat citoyen dans une forme de réflexion et interaction avec le public ainsi qu’un échange entre les scènes artistiques locales, nationales et internationales. Chaque année, le festival choisit un slogan approprié à l’actualité, l’édition 2018 se décline sur celui de la Nouvelle Authenticité (Neue Echtheit) qui reflète la discussion de société actuelle sur « le vrai ».

— Entrée de la Alte Sparkasse Neukölln ( Karl-Marx-Str. 107 – 12043 Berlin)
© Malik Berkati

Le programme extrêmement foisonnant est parfois difficile à décrypter et peut être décourageant à personnaliser. Dans ce cas, les tours guidés peuvent être intéressants à suivre, puisqu’à côté des visites guidées des deux centres principaux que sont die Alte Sparkasse et Kesselhaus des Kindl, où comme dans l’ancienne caisse d’épargne se trouve une exposition multiple avec 19 stations et autant d’artistes – IRReal, il y a des tours guidés par secteurs de Neukölln, ainsi que des tours pour une section du festival dédié aux enfants et adolescents qui participent à des projets artistiques à Neukölln : Junge Kunst NK.
Ce festival, dès le début, s’est voulu incluant : accueillir tous les publics et tous les artistes d’où qu’ils viennent, ouvrir les ateliers au quartier et ouvrir les quartiers ou monde. C’est d’ailleurs sur ce point qu’insiste la présidente du réseau culturelle de Neukölln (Kulturnetzwerk Neukölln e.V.), Auguste Kuschnerov :

C’est le plus grand festival gratuit de Berlin et il touche tout le monde, quel que soit l’âge, l’origine, la religion que ce soit du côté des artistes comme du public. L’art n’est pas que dans les galeries, il devient accessible à tous !  Il y a également un soutien aux projets artistiques des jeunes. En fait ce projet est devenu non seulement un événement culturel important de l’année mais il a également une vocation de formation et d’inclusion.

Le festival a ainsi évolué vers une inclusion globale et offre à présent des parcours de découvertes aux malentendants et aux malvoyants.

Malik Berkati

Du 22 au 24 juin 2018, environ 1200 artistes et 250 lieux.
48-stunden-neukoelln.de

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 347 posts and counting. See all posts by malik berkati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*