War of Art : voyage en Corée du nord dans l’univers du réalisme socialiste qui rappelle l’iconographie du pop art

La Corée du nord reste, pour le grand public, une terra incognita qui fascine autant qu’elle effraie. Pourtant, depuis quelques années, les documentaires sur ce pays se multiplient. Toujours cette faculté de Zeitgeist du cinéma qui s’empare des sujets sociaux et politiques avant qu’ils n’envahissent les mass media.

Ce qui fait l’originalité de ce documentaire n’est pas tant son sujet ni qu’il ait pu être tourné que le fait qu’il est en totale discrépance avec justement ce qu’il montre: des artistes « tenus en laisse » par leurs coordinateurs et accompagnants – comme leur reproche un des protagonistes, n’ayant même pas le droit de traverser la rue seuls, alors que le réalisateur semble avoir toute latitude pour filmer. Passionnant également, le fait que l’on comprend la réaction des Coréens non seulement parce que c’est ce qu’on attend d’eux mais aussi, surtout peut-être, parce que cela fait écho aux réactions que l’on a dans nos contrées sur l’art contemporain : il n’est pas rare en Europe de constater incompréhension, hochements de tête, amusement, sarcasme, dégoût ou rejet envers ces artistes et leurs œuvres.
(…)

Lire la suite

48 Stunden Neukölln – Un festival gratuit qui fait sortir l’art sous toutes ses formes des galeries fête ses 20 ans !

Ce qui a commencé comme un festival de quartier mal-aimé – Neukölln a longtemps été considéré après la réunification de Berlin comme l’un des quartiers les plus malfamés d’Allemagne – est devenu, à l’image dudit quartier à présent en phase avancée de gentrification (nous avons parlé ici ou là des problèmes que cela engendre), un événement incontournable et très international de la scène culturelle berlinoise.
(…)
Du 22 au 24 juin 2018, environ 1200 artistes et 250 lieux.

Lire la suite

[audio - English] Ai Weiwei expose au Musée des Beaux-Arts de Lausanne et nous parle de son documentaire Human Flow

Ai Weiwei, fils du célèbre écrivain Ai Qing, né en 1957 à Pékin, a émigré en 1983 aux États-Unis où il a découvert le ready-made de Marcel Duchamp et le pop art d’Andy Warhol. À son retour en 1993, il s’est mis à développer son œuvre tout en s’engageant en faveur de ses collègues artistes chinois, par des activités curatoriales (exposition Fuck Off, 2000, Shanghai) et de publication dans le secret de l’underground.
(…)

Lire la suite

Art contemporain à Genève: week-end portes ouvertes les 19 et 20 novembre 2011

À Genève, en novembre, malgré la fraîcheur qui s’installe, les galeries d’art du canton ouvrent leurs portes au grand public.

Lire la suite