[Audio] Rencontre avec Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge, pour la présentation de la saison 2020-2021, entre autres …

Comme à chaque début de saison, j:mag souhaitait rencontrer Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge depuis 2008. Cette année, cette rencontre était d’autant plus attendue que la saison 2019-2020 avait dû être suspendue au printemps en raison de la pandémie.

— Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge
© Firouz Pillet

Jean Liermier était très pris puisqu’il répétait Cyrano de Bergerac avec ses comédiens, un Cyrano qu’il avait monté en 2017 à Carouge et présenté au TKM en 2018. Un Cyrano qui était très attendu fin octobre et début novembre 2020 tant le public apprécie l’ingéniosité et la fantaisie des mises en scène de Jean Liermier.

Formé au Conservatoire de Genève, Jean Liermier, né en 1970 à Annemasse, se lance dans la mise en scène des classiques du XVIIIe siècle avec Marivaux, Beaumarchais, Molière, Alfred de Musset, Heinrich von Kleist mais il affectionne aussi un répertoire plus contemporain et propose le théâtre sous diverses formes susceptibles d’aller vers le public, un public pas forcément habitué à se rendre au théâtre : Jean Liermier va donc vers les gens en invitants les Géants du Royal de Luxe de Nantes à déambuler dans les rues de Genève en septembre 2017 ou sillonne la campagne genevoise et le canton de Vaud avec son camion théâtre.

Nous devions donc le retrouver avec Cyrano de Bergerac, sa tirade du nez, la scène du balcon, le siège d’Arras, sa dernière gazette chez les religieuses. C’est avec une malice que Jean Liermier, amoureux des mots, nous fait savourer la verve poétique d’Edmond Rostand, la puissance de ses mots d’amour, son sens de la formule incisive, chatoyante, parfois truculente. Malheureusement après deux représentations, le couperet est tombé mercredi 28 octobre !

Face à un virus de plus en plus virulent, les autorités ont en décidé autrement. Limitant la jauge à cinquante spectateurs pour une salle – La Cuisine – qui en contient six-cents en temps normal a amené le directeur et ses comédiens à suspendre les représentations. Un communiqué transmettait aux spectateurs orphelins la décision en ces termes :

« Le Conseil de Fondation et la Direction du Théâtre de Carouge déplorent la décision de diminuer la jauge à 50 personnes sans distinction aucune de la capacité d’accueil des salles de spectacle. Nous sommes désolés de la situation et continuons à travailler avec les équipes artistiques pour que nous puissions, le jour venu, retrouver le chemin de la scène.»

Malgré ce contexte difficile durant lequel Jean Liermier doit se battre pour défendre l’accès de ses comédiens aux indemnité de chômage, il a trouvé du temps à nous accorder en tant que directeur du Théâtre de Carouge pour nous exposer la saison 2020-2021 en nous mettant l’eau à la bouche car Jean Liermier aime que « le public ait faim de théâtre ! »

Mais c’est aussi en tant que président de la Fédération romande des métiers de la scène que Jean Liermier nous a reçus dans le foyer chaleureux de la petite Salle sis rue Ancienne.

Rencontre audio toujours aussi chaleureuse avec Jean Liermier, un passionné qui transmet sa passion avec fougue !

Firouz E. Pillet

www.theatredecarouge.ch

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 460 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*