Rencontre avec Gaspard Ulliel qui nous parle de ses rôles dans Eva et Les confins du monde

Lors de la Berlinale 2018, nous avons rencontré Gaspard Ulliel, qui interprète Bertrand Valade dans le film Eva, de Benoît Jacquot. Le film s’ouvre sur une tempête de neige. Eva (Isabelle Huppert), troublante et mystérieuse, fait irruption dans la vie de Bertrand, écrivain prometteur. Cette rencontre va bouleverser Bertrand jusqu’à l’obsession et le fera glisser jusqu’à sa perte. (Lire la critique de MaB lors de la Berlinale, critique qui ne reflète pas l’avis de toute la rédaction culture de j:mag, N.D.L.R.).

— Gaspard Ulliel, Isabelle Huppert – Eva
© 2017 MACASSAR PRODUCTIONS – EUROPACORP – ARTE France CINEMA – NJJ ENTERTAINMENT – SCOPE PICTURES / Guy Ferrandis

Eva est une adaptation du roman de James Hadley Chase , n°6 de la célèbre collection Série Noire. Paru en 1946, le livre est situé aux Etats-Unis – pays que l’écrivain anglais ne connaissait pas, se documentant pour chaque ouvrage via des cartes routières américaines.

Si le film de Benoît Jacquot n’a guère convaincu, Gaspard Ulliel s’est montré très généreux lors de notre entretien, nous parle bien évidemment de son rôle dans ce film mais aussi de jalons marquants de sa carrière et surtout du dernier rôle qu’il a endossé (rappelons que l’interview a eu lieu en février 2018 durant la Berlinale) dans Les confins du monde : Robert Tassen, jeune militaire français, envoyé en Indochine mise à feu et à sang (écouter notre interview de Guillaume Nicloux et Sylvie Pialat, réalisateur et productrice du film). Gaspard Ulliel nous a confié les conditions difficiles du tournage, à l’image de cette nature luxuriante et moite que les soldats français devaient affronter, un ennemi tout aussi redoutable que les assaillants qui s’y cachaient. L’acteur nous a avoué avoir compté les jours qui le séparaient de son retour auprès de sa femme et de leur nouveau-né.

 

Rappelons que Gaspard Ulliel affiche une filmographie très diversifiée, tant française qu’internationale. En 2010,  c’est le film en costumes La Princesse de Montpellier, de Bertrand Tavernier et dont le rôle-titre est incarné par Mélanie Thierry qui assied définitivement sa carrière. L’acteur y prête ses traits à Henri de Guise . Le film est acclamé par la critique.
L’acteur ose s’aventurer dans des registres inédits : en 2011 , il tient ainsi un second rôle dans la comédie de moeurs L’Art d’aimer d’Emmanuel Mouret . Et en 2012, il décroche un des rôles principaux dans la pièce Que faire de Mr Sloane ? aux côtés de Michel Fau et Charlotte de Turckheim.

En 2013, il retrouve Nicole Garcia dont il joue l’un des quatre fils pour la comédie dramatique Tu honoreras ta mère et ta mère, écrite et réalisée par Brigitte Rouan. En 2014, sort le biopic Saint Laurent, écrit et réalisé par Bertrand Bonello. Quels que soient les registres dans lesquels il joue, Gaspard Ulliel prouve de film en film sa palette de jeux. Cette capacité de changement retient l’attention du jeune réalisateur québécois, Xavier Dolan qui lui offre un magnifique rôle dans Juste la fin du monde. Sa performance convainc de nouveau l’Académie des Césars, qui lui décerne le Prix du meilleur acteur pour ce film lors de la 42ème cérémonie en 2017. En 2018, il retrouve le réalisateur Guillaume Nicloux dans la mini série Il était une seconde fois (Arte France) aux côtés de Freya Mayor.

Rencontre berlinoise dans le Palais du Festival.

 

Firouz E. Pillet

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 311 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Une pensée sur “Rencontre avec Gaspard Ulliel qui nous parle de ses rôles dans Eva et Les confins du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*