Pessac 2018 : Rencontre avec Hélène Harter qui nous parle (entre autres) des États-Unis de l’entre-deux-guerres

Hélène Harter est maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, directrice-adjointe du Centre de Recherches d’Histoire Nord-Américaine (CRHNA) et directrice du Centre de Recherches d’Etudes Canadiennes (CREC). Elle est également membre de l’UMR, du CNRS IRICE (Identités, Relations internationales et Civilisations de l’Europe) et membre associé du Centre de recherche sur l’Amérique du Nord de l’Université Paris III. Elle a récemment publié L’Amérique en guerre : les villes pendant la Seconde Guerre mondiale, Paris, Galaade Éditions, 2006 (Préface d’André Kaspi).
(…)

Lire la suite

Rencontre avec Nathalie Oestreicher réalisatrice de Pomme et Volcan – A la recherche de ce qui reste

Pomme et Volcan. A la recherche de ce qui reste (Apfel und Vulkan – auf der Suche nach dem was bleibt), de Nathalie Oestreicher, propose un cheminement commun de la cinéaste Nathalie et son amie Fabienne. Toutes deux entament un voyage au pays des souvenirs et de l’oubli. Fabienne pour se préparer à sa mort et Nathalie pour affronter sa vie.
(…)

Lire la suite

Pessac 2018 : rencontre avec Pap N’Diaye, professeur à Sciences Po Paris et spécialiste de l’histoire sociale des États-Unis

Pap Ndiaye est un ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé d’histoire, titulaire d’un doctorat de l’École des hautes études en Sciences sociales (EHESS), où Pap N’Diaye fut maître de conférence avant d’être promu en 2012 professeur à l’Institut d’Études politiques à Sciences Po Paris. De 1991 à 1996, il étudie aux États-Unis pour préparer une thèse d’histoire sur la société pétrochimique DuPont de Nemours. Boursier à l’Université de Virginie, il est choqué lorsqu’une fraternité noire, la Black Student Alliance, lui demande à lui, qui se perçoit comme un «Français de souche », d’adhérer à cette association… Ce séjour dans la société américaine va éveiller en lui la « part du père », cette moitié africaine jusqu’alors occultée.
(…)

Lire la suite

Filmar 2018 : rencontre avec Jean-Pierre Gontard, président du Festival Filmar en América latina

Malgré un emploi du temps très chargé, Jean-Pierre Gontard nous a rencontrés avec un enthousiasme communicatif en nous éclairant sur le programme des festivités pour cette édition anniversaire de Filmar (du 16 novembre au 2 décembre 2018) mais aussi on nous offrant son éclairage avisé sur des régions du monde qu’il connaît bien, que ce soit en Amérique latine ou centrale ou encore au Proche-Orient, des régions où il a travaillé.
(…)

Lire la suite

GIFF 2018 : prix à la carrière remis à Peter Greenaway pour l’ensemble de son œuvre – Rencontre

Dans le cadre de l’édition 2018 du Geneva international film Festival, nous avons eu l’honneur de rencontrer Peter Greenaway, qui s’est fait désirer tel une diva en disparaissant entre deux interviews et qui a cabotiné alors que la soussignés lui demandait de sourire pour les photos en disant avec un flegme tout britannique :

Si je souris, les personnes ne vont pas me reconnaître .
(…)

Lire la suite

GIFF 2018 : Le cinéaste malien Souleymane Cissé est à Genève pour assister aux projections de trois de ses films ainsi qu’une discussion avec le public – Rencontre

En collaboration avec la Haute École d’art et de design Genève (HEAD), le Festival du film de Genève (GIFF) a organisé la projection de trois des films du cinéaste malien Souleymane Cissé qui sera disponible pour une rencontre avec le public ainsi qu’avec les étudiants de l’HEAD.
Mardi 6 novembre, la projection de Yeleen est fixé à 18h, suivie d’une discussion avec Souleymane Cissé, discussion animé par Bertrand Bacqué, professeur d’esthétique et d’histoire du cinéma. Mercredi 7 novembre, ce serait à la projection de Baara et jeudi 8 novembre, le film Finye sera projeté à 20h, suivi d’une discussion avec Souleymane Cissé, discussion modérée par Olivier Zuchuat, cinéaste est responsable du cinéma à l’HEAD. Toutes les projections auront lieu dans la Salle Kramer à l’HEAD.
(…)

Lire la suite

GIFF 2018 – Rencontre avec Eva Husson qui présente « Les filles du soleil » dans une version remontée

Les filles du soleil, présenté au dernier Festival de Cannes (voir ici notre critique), avait suscité une avalanche de critiques, en particulier de la presse française qui est un redoutable baromètre pour la suite de la vie ou de la survie d’un film.
Souvent, la critique ayant d’autres critères pour apprécier et pour juger un film, leur opinion diffère diamétralement de celle du public qui a accordé une ovation de dix-sept minutes à l’équipe du film lors de la première dans l’immense Théâtre Lumière.
(…)

Lire la suite

GIFF 2018: le sujet délicat de la pédophilie, magnifiquement porté sur grand écran dans « Les chatouilles», d’Andréa Bescond et d’Eric Métayer grâce à une mise en scène pudique – Rencontre

Événement au dernier festival de Cannes, Les chatouilles, réalisé par Andréa Bescond et Éric Métayer, couple à la ville qui signe ici un premier long métrage avec l’adaptation cinématographique du spectacle éponyme, Les chatouilles ou la danse de la colère, récompensé du Molière du spectacle « Seul en scène » en 2016.
Le public romand a pu découvrir cette œuvre forte et poignante en 2017 alors que Les chatouilles ou la danse de la colère, pièce d’Andréa Bescond mise en scène par Éric Métayer, avait créé l’événement au Théâtre du Léman à Genève.
(…)

Lire la suite

Ciné-Festival 2018 : « Un homme pressé » d’Hervé Mimran, réussit un bel exercice de style, plongeant Fabrice Lucchini, brillant orateur devant réapprendre le langage suite à un AVC – Rencontre

Le Ciné-Festival, qui a succédé à la Fête du Cinéma, créée en 1985, propose fin novembre à Lausanne d’année en année un programme riche en avant-premières en préparation de personnalités du septième art.
C’est dans ce cadre que j:mag a rencontré Hervé Mimran, réalisateur de Un homme pressé, avec Fabrice Lucchini et Leïla Bekhti.
(…)

Lire la suite

Ciné-Festival 2018 : Amanda, de Mikhaël Hers, un film lumineux malgré des thématiques difficiles – Rencontre

Au cœur de Paris, de nos jours, David (Vincent Lacoste), la vingtaine, vit de manière insouciante, cumulant les petits boulots. Au grand désespoir de sa sœur aînée (Ophelia Kolb), qui élève seule sa fille.
David vient de rencontrer Léna (Stacy Martin), une jeune femme, venue de province et fraîchement débarquée à Paris pour y tenter sa chance.
Peinant à prendre des engagements et à faire des choix, David va devoir assumer des responsabilités le jour où sa sœur disparaît brutalement : David se retrouve en charge de sa nièce, Amanda (Isaure Multrier),âgée de de sept ans. Désemparé face à cette situation, David va devoir quitter son mode de vie désinvolte et son insouciance.
(…)

Lire la suite