God Exists, Her Name is Petrunya (Gospod postoi, imeto i’ e Petrunija)

Ce petit bijou venu de Macédoine en compétition à Berlin et reparti de manière tout à fait scandaleuse bredouille du festival arrive enfin sur nos écrans. Il n’y a pas plus de justice dans le monde du cinéma que dans le monde réel, mais parfois des rééquilibrages bienvenus : alors que Juliette Binoche et son jury n’ont pas su reconnaître une once de qualité à ce merveilleux film – tout occupés qu’elles et ils étaient à primer des films français et/ou prétentieux, le public lui semble au rendez-vous dans les pays où il est déjà sorti.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – Compétition jour #4 : God Exists, Her Name is Petrunya (Gospod postoi, imeto i’ e Petrunija) – une comète cinématographique venue de Macédoine!

Il aura donc fallu attendre ce dimanche matin 9 heures pour enfin découvrir un film pouvant appâter sérieusement un Ours!

Ce petit bijou de cinéma nous vient de Macédoine et d’une famille très engagée sur ce film puisque chez les Mitevski, nous avons Teona Strugar qui est la réalisatrice et co-scénariste (avec Elma Tataragic), puis Labina qui est actrice et productrice et Vuk, le directeur artistique! Mais ce qui tient avant tout ce film, c’est l’actrice époustouflante Zorica Nusheva, qui joue Petrunay de manière résolue mais tout en modulations, et cette histoire inimaginable, tellement sensationnelle dans tous les sens du terme, que bien évidemment elle ne pouvait être totalement inventée.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – Compétition jour #2 : Grâce à Dieu, le film très attendu de François Ozon sur l’affaire de pédophilie du diocèse de Lyon

Dans nos contrées francophones, cette affaire est toute fraîche dans les mémoires puisque le procès, qui a vu comparaître six personnes du diocèse, dont son cardinal, Philippe Barbarin, a eu lieu dans la première semaine de janvier 2019. Le tribunal correctionnel de Lyon rendra son verdict le 7 mars prochain.
En attendant, il y a le film de François Ozon qui sortira très prochainement et qui revient sur la genèse de cette mise en lumière des actes criminels qui se sont perpétués pendant des décennies au sein de l’Église, institution qui était au courant des agissements du prêtre pédophile, le père Preynat.
(…)

Lire la suite