Avec Ariaferma, Leonardo Di Costanzo, pénètre et interroge les arcanes des relations humaines dans l’espace étriqué d’une prison sur le point de fermer. Rencontre

Accrochée aux montagnes sardes, une prison vétuste est en cours de démantèlement quand le transfert de douze détenus est brutalement suspendu pour des questions administratives. Gargiulo (Toni Servillo), le surveillant le plus expérimenté, est alors chargé de faire fonctionner la prison quelques jours encore, en équipe réduite. Quant à Lagioia (Silvio Orlando), c’est un prisonnier respecté de tous ses comparses qui finit de purger une longue peine. Ce nouveau contexte carcéral inhabituel lui laisse entrevoir la possibilité de faire entendre les revendications des quelques détenus en sursis… Peu à peu, dans un temps suspendu, prisonniers et officiers inventent une fragile communauté. (…)

Lire la suite

Dans La Conspiration du Caire (Boy From Heaven), le réalisateur suédois Tarik Saleh  met en scène un candide pris entre le marteau et l’enclume du pouvoir bicéphale égyptien. Rencontre

Après Le Caire confidentiel (2017), Tarik Saleh s’est vu interdire l’accès au territoire égyptien, terre d’origine de son père. Le réalisateur suédois revient cependant sur les écrans avec un thriller politico-religieux, La Conspiration du Caire (Boy From Heaven), prix du scénario au festival de Cannes 2022, dans lequel il n’épargne pas les instances de pouvoir d’un pays qui mêle politique et religion. (…)

Lire la suite

Le Sixième enfant, premier long métrage du jeune cinéaste Léopold Legrand, mêle avec maîtrise cinéma social, thriller, film noir et onirisme – Rencontre (audio)

Membres de la communauté des gens du voyage, sédentarisés dans une banlieue parisienne, Franck (Damien Bonnard), ferrailleur, et Meriem (Judith Chemla) ont cinq enfants, un sixième est en route mais, loin de les réjouir, cette nouvelle les inquiète, vu leurs sérieux problèmes d’argent. Julien (Benjamin Lavernhe) et Anna (Sara Giraudeau) sont avocats et n’arrivent pas à avoir d’enfant. C’est l’histoire d’un impensable arrangement. (…)

Lire la suite

Le dernier film de Philippe Faucon, Les Harkis, rend un hommage aux oubliés de la République française. Rencontre

Fin des années cinquante, début des années soixante, la guerre d’Algérie se prolonge. Salah (Mohammed Mouffok), Kaddour (Omar Boulakirba) et d’autres jeunes Algériens, issus des campagnes défavorisés, sans ressources, rejoignent l’armée française par obligation, en tant que harkis pour subvenir aux besoins de leurs familles. À leur tête, le lieutenant Pascal (Théo Cholby), tente tant bien que mal de créer une humanité et une fraternité entre les jeunes harkis et d’appliquer les ordres venus de Paris. L’issue du conflit laisse prévoir l’indépendance prochaine de l’Algérie. Le sort des Harkis paraît très incertain. Le lieutenant Pascal s’oppose à sa hiérarchie pour obtenir le rapatriement en France de tous les hommes de son unité. (…)

Lire la suite

Le Pharaon, le Sauvage et la princesse, de Michel Ocelot, confirme l’amour immodéré pour le conte du talentueux réalisateur qui a conservé son âme d’enfant. Rencontre

Le pharaon, le sauvage et la princesse, la dernière création de Michel Ocelot entraîne un public varié, jeune et moins jeune, réunissant plusieurs générations pour les immerger dans trois contes différents qui concernent trois époques distinctes, restituant avec minutie trois univers totalement différents graphiquement : tout d’abord une épopée de l’Égypte antique avec un pharaon noir, Koushite, qui sollicite les conseils et la protection dieux splendides, puis une légende médiévale de l’Auvergne et enfin une fantaisie du XVIIIe siècle dans des costumes ottomans et des palais turcs où des amoureux astucieux font fi du diktat royal. (…)

Lire la suite

Rencontre avec les trois commissaires de l’exposition « Pagnol raconte Pagnol »: Nicolas Pagnol, Valérie Fédèle, Nicolas Dromard

Jusqu’au 31 décembre 2022, l’exposition Pagnol raconte Pagnol évoquant 20 ans de l’histoire du Cinéma de Marcel Pagnol, invite à déambuler dans les entrailles de l’œuvre et de la vie de l’artiste, sur 300 m², au travers d’objets et de pièces provenant des collections particulières et des archives familiales des Pagnol. Lire la présentation de l’exposition ici.
Florence Signoret : Que représente pour vous cette exposition, Nicolas Pagnol ?
Nicolas Pagnol : Je suis très heureux d’avoir pu présenter d’autres pièces que celles que l’on avait présentées à Aubagne et, qu’aujourd’hui, l’on propose au Château de la Buzine ! Mon bonheur sera absolu lorsque le Musée dédié à Marcel Pagnol verra le jour à Allauch. Et cette exposition « Pagnol raconte Pagnol » en est en quelque sorte un véritable avant-goût. Nous aurons bientôt un vrai Musée Pagnol, à Allauch, là où se situe la Bastide Neuve, là où Marcel courait quand il était enfant. Cette aventure d’exposer tous ses objets personnels comme professionnels, c’est aussi un moyen de montrer aux potentiels mécènes du Musée que cette exposition sur mon grand-père, ce n’est pas n’importe quoi : Il y a de très belles pièces présentées, une infime partie de la collection, mais des pièces uniques. (…)

Lire la suite

Rencontre (audio) avec le cinéaste vaudois Lionel Baier pour La dérive des continents (au Sud) présenté en Première à la Quinzaine des réalisateurs au 75ème Festival de Cannes en mai 2022

La dérive des continents (au Sud) constitue le troisième volet d’une tétralogie sur la construction européenne après Comme des Voleurs (à l’Est) 2006 et Les grandes Ondes (à l’Ouest) en 2013. Ce nouveau film de Lionel Baier mêle avec harmonie la comédie politique et le drame des relations conflictuelles entre une mère et son fils.
Nathalie Adler (Isabelle Carré) est en mission pour l’Union Européenne à Catania, en Sicile. Elle est très sollicitée et enchaîne des journées intenses de travail, car elle est chargée d’organiser la prochaine visite du Président Macron (Tom Villa) et de la Chancelière Merkel (Ursina Lardi) dans un camp de migrants afin de montrer à Bruxelles que tout est sous contrôle. Lionel Baier filme ce branle-bas de combat, soulignant les travers des uns comme des autres et les mises en scène en amont des visites officielles pour permettre aux médias qui couvrent l’événement de donner une image que toutes et tous attendent.
En sus du stress des préparatifs de cette rencontre entre le président français et la chancelière allemand, Albert (Théodore Pellerin), activiste dans l’humanitaire et fils de Nathalie, militant engagé auprès d’une ONG, débarque sans crier gare, à la grande surprise de sa mère, avec laquelle il n’a plus de contact depuis des années. (…)

Lire la suite

Neolithica (Le Grand Secret), écrit et mis en scène par Dominique Ziegler, questionne sur l’apparition du pouvoir et de la violence au cours de l’évolution de l’humanité. Rencontre avec Dominique Ziegler

Le pouvoir, la violence, l’asservissement, l’esclavagisme, le pouvoir des hommes sur les femmes : quand sont-ils apparus ? De quand datent ces pratiques et ces us qui semblent séculaires ? Ce sont les questions que s’est posé l’auteur genevois Dominique Ziegler en écrivant son nouveau spectacle sur l’invitation de Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge qui l’a convié à le présenter par le truchement du camion-théâtre, apanage du Théâtre de Carouge. (…)

Lire la suite

Film:Schweiz – vom 14. bis 21. September 2022 ist im Eva Lichtspiele das Schweizer Kino in Berlin zu geniessen! Gespräch mit der Festivalleiterin Teresa Vena

Das Festival, das das Schweizer Kino in Berlin in den Fokus rückt, kehrt für seine vierte Ausgabe an einen neuen Ort zurück, die Eva Lichtspiele, eines der ältesten Kinos in Berlin.Wie bereits Tradition am Festival wird den Langfilmen, jeweils ein Kurzfilm vorangehen. Vertreten sind dabei fast alle Filmgenres von Komödie über Drama, Liebesgeschichte, Coming-of-age bis Horror. Das Augenmerk liegt auf dem Spielfilm, doch bietet ein Programmblock mit zwei mittellangen Werken auch Einblick ins Dokumentarfilmfach. (…)

Lire la suite

La Lanterne Magique fête ses trente ans, essaimant la passion du cinéma au fil des générations. Rencontre avec Vincent Adatte

Depuis de très nombreuses années, Vincent Adatte œuvre dans l’univers du septième art et y porte diverses casquettes : scénariste sur les films de Francis Reusser (Derborence), de Michel Rodde (Le Voyage de Noémie), de Jean-Blaise Junod (Duende), de Samuel et Frédéric Guillaume (Max & Co), entre autres. Il continue actuellement à intervenir comme consultant pour de jeunes cinéastes. Actuel Président de l’association Ciné-Bulletin – qui édite la revue professionnelle éponyme – Vincent Adatte travaille comme critique de cinéma pour plusieurs médias romands. (…)

Lire la suite