FFW 2019 – Die Französische Filmwoche Berlin vom 27. November bis zum 4. Dezember 2019

Das Festival findet traditionell seit 19 Jahren Ende November statt. Zu Beginn konkurrierte diese Veranstaltung vor allem mit der Eröffnung der Weihnachtsmärkte; heute ist sie in der Fülle der Veranstaltungen, die die Stadt zu diesem Zeitpunkt anbietet, etwas versunken. Dies hindert die Französische Filmwoche nicht daran, ihr treues Publikum zu halten, da das französische Kino in Deutschland seit jeher einen guten Ruf genießt. Für diese 19. Ausgabe werden 40 Filme in der ganzen Stadt gezeigt, begleitet von rund zwanzig Gästen: 17 Previews, 6 exklusiv, 10 Filme aus dem Gaumont-Katalog, 4 Filme aus dem französischsprachigen Raum und Programme für Kinder.
(…)

Lire la suite

FFW 2019 – La semaine du film français de Berlin du 27 novembre au 4 décembre 2019

La Französische Filmwoche Berlin a traditionnellement lieu depuis 19 ans à la fin du mois de novembre. Cet événement qui avait, a ses débuts, pour concurrence principalement l’ouverture des marchés de Noël, se retrouve à présent un peu noyé dans la pléthore de manifestations que propose la ville en cette période, également des événements cinématographiques qui gagnent en ampleur, tel que le maintenant bien installé Around the World in 14 Films qui présentent en Première à Berlin les films qui ont marqué les dernières éditions des grands festivals (Cannes, Locarno, Rotterdam, San Sebastián, Sundance, Toronto ou Venedig). Ce qui n’empêche pas la Semaine du film français de garder son public de fidèles, le cinéma français ayant depuis toujours une bonne cote en Allemagne. Pour cette 19e édition, 40 films seront projetés à travers la ville, accompagnés d’une vingtaine d’invités: 17 avant-premières, 6 films en exclusivité, 10 films du patrimoine Gaumont, 4 films issus de pays francophones et des programmes pour enfants.
(…)

Lire la suite

Cannes 2019: Nicolas Bedos signe un deuxième film, La Belle époque  et nous surprend avec cette comédie au enlevée et joyeuse

Le film, présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2019, est le second du cinéaste. Apres son premier long métrage, Mr & Mme Adelman (2017), Nicolas Bedos nous entraine dans une comédie, enjouée et portée par une distribution de rêve.

Victor (Daniel Auteuil), un sexagénaire, affiche une grande barbe blanche de Père Noel mais surtout un air désabusé. A table avec sa femme, Margot, (Fanny Ardant) leurs fils (Michael Cohen) voit sa vie bouleversée le jour où Antoine (Guillaume Canet), un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitutions historiques, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix, une époque chérie et regrettée. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, quarante ans  plus tôt, en 1974, il rencontra le grand amour. Quand leurs invités lui demandent quelle époque il aimerait revivre,  il répond avec sarcasme «La préhistoire ; l’époque où je couchais encore avec ma femme. », déclenchant un fou rire généralisé. Il retrouve ainsi sa femme, enfin l’actrice qui l’interprète (Doria Tillier).
(…)

Lire la suite