Cannes 2019: Nicolas Bedos signe un deuxième film, La Belle époque  et nous surprend avec cette comédie au enlevée et joyeuse

Le film, présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2019, est le second du cinéaste. Apres son premier long métrage, Mr & Mme Adelman (2017), Nicolas Bedos nous entraine dans une comédie, enjouée et portée par une distribution de rêve.

Victor (Daniel Auteuil), un sexagénaire, affiche une grande barbe blanche de Père Noel mais surtout un air désabusé. A table avec sa femme, Margot, (Fanny Ardant) leurs fils (Michael Cohen) voit sa vie bouleversée le jour où Antoine (Guillaume Canet), un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitutions historiques, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix, une époque chérie et regrettée. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, quarante ans  plus tôt, en 1974, il rencontra le grand amour. Quand leurs invités lui demandent quelle époque il aimerait revivre,  il répond avec sarcasme «La préhistoire ; l’époque où je couchais encore avec ma femme. », déclenchant un fou rire généralisé. Il retrouve ainsi sa femme, enfin l’actrice qui l’interprète (Doria Tillier).
(…)

Lire la suite

Fanny Ardant interprète le rôle-titre dans le dernier film de Nadir Moknèche – Lola Pater

Présenté ce jeudi soir 3 août sur la Piazza Grande, le dernier film de Nadir Moknèche, Lola Pater, est son cinquième long métrage après Le Harem de Madame Osmane (2000), Viva Laldjérie (2004), Délice Paloma (Prix Lumière 2007 au meilleur film francophone) et Au revoir Maroc (2013). La distribution du nouveau film du cinéaste algérien réunit des habitués des festivals internationaux: Fanny Ardant (César en 1997 pour la meilleure actrice et nominée cinq fois au total, y compris en 2014 pour Les beaux jours), Tewfik Jallab (nominé pour le Prix Lumière en 2014 pour le plus prometteur jeune acteur), Nadia Kaci (qui a déjà joué dans trois films du réalisateur), la Belge Lucie Debay et Lubna Azabal (récemment vue à Berlin dans Ma Révolution), Véronique Dumont et Raphaëlle Bruneau.
(…)

Lire la suite