Cannes 2019 : Diego Maradona, d’Asif Kapadia, fait revivre le mythe

Le film d’Asif Kapadia, présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2019, n’est pas le premier film consacré à la star argentine du ballon rond. Maradona (ou Maradona par Kusturica), film documentaire réalisé par Emir Kusturica et sorti en 2008 en France, avait été présenté en une avant-première au Festival de Cannes 2008, hors-compétition. Cependant, Maradona inspire tant les cinéastes que le public, preuve en est lors des projections de ce nouveau film consacré à celui que l’on surnommait El Pibe de Oro (« Le gamin en or »), Pelusa, D10S, El Diez, Dieguito, Le Maître : les spectateurs étaient nombreux et nombre d’entre eux le considèrent toujours comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football. Il fait partie de l’équipe mondiale du XXe siècle.
(…)

Lire la suite

Cannes 2019: Nicolas Bedos signe un deuxième film, La Belle époque  et nous surprend avec cette comédie au enlevée et joyeuse

Le film, présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2019, est le second du cinéaste. Apres son premier long métrage, Mr & Mme Adelman (2017), Nicolas Bedos nous entraine dans une comédie, enjouée et portée par une distribution de rêve.

Victor (Daniel Auteuil), un sexagénaire, affiche une grande barbe blanche de Père Noel mais surtout un air désabusé. A table avec sa femme, Margot, (Fanny Ardant) leurs fils (Michael Cohen) voit sa vie bouleversée le jour où Antoine (Guillaume Canet), un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitutions historiques, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix, une époque chérie et regrettée. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, quarante ans  plus tôt, en 1974, il rencontra le grand amour. Quand leurs invités lui demandent quelle époque il aimerait revivre,  il répond avec sarcasme «La préhistoire ; l’époque où je couchais encore avec ma femme. », déclenchant un fou rire généralisé. Il retrouve ainsi sa femme, enfin l’actrice qui l’interprète (Doria Tillier).
(…)

Lire la suite

Cannes 2019 : « Rocketman », un film au rythme explosif qui rend hommage tant à Reginald Dwight qu’à Elton John

(…)
Dans la même veine, le biopic consacré à Elton John était très attendu tant par les cinéphiles que par les mélomanes.

Pour se mettre l’eau à la bouche et les notes aux tympans, histoire de patienter en attendant la première du film au festival de Cannes 2019, on pouvait lire qu’Elton John co-produisait, avec Rocket Pictures, le film qui lui était consacré et qu’il avait validé le choix de Taron Egerton pour l’incarner sur grand écran.
(…)

Lire la suite

Cannes 2019 – Claude Lelouch nous offre un film émouvant qui repose pour beaucoup sur la reformation du couple Anouk Aimée – Jean-Louis Trintignant dans Les plus belles années d’une vie

D’ailleurs bien de menus détails du premier volet de leur histoire d’amour sont repris, comme des madeleines de Proust parsemées de-ci de-là et qui ponctuent leur retrouvailles. Par exemple, ce fameux geste naturel qu’avait Anouk sur Un Homme et une femme qui à l’époque lui a été beaucoup reproché, disant qu’elle le faisait trop. Claude Lelouch précise à propos de ce geste récurrent :

Moi je trouvais cela très beau, je l’ai laissé, il est devenu mythique maintenant.

Car Claude Lelouch aime la spontanéité qui lui sert de stimulus. Il précise :
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – hors compétition: Le réalisateur français André Téchiné présente son dernier film L’adieu à la nuit, avec Catherine Deneuve et Kacey Mottet Klein

Muriel est folle de joie de voir Alex, son petit-fils, qui vient passer quelques jours chez elle avant de partir vivre au Canada. Intriguée par son comportement, elle découvre bientôt qu’il lui a menti. Alex se prépare à une autre vie. Muriel, bouleversée, doit réagir très vite…
(…)
Le film se déroule pendant les premiers jours du printemps, principalement à l’extérieur, ce qui a permis à André Téchiné de mettre en valeur une nature bourgeonnante et verdoyante, de montrer des cerisiers en fleurs ou les les flancs des Pyrénées. Cette nature en pleine renaissance offre des tons lumineux qui contrastent inévitablement avec le noyau du récit, nettement plus dramatique.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – Hors compétition : Marighella de Wagner Moura – Une résistance au coup d’État au Brésil en 1964 qui renvoie furieusement à l’époque actuelle !

Nous sommes en 1968, quatre ans après le coup d’État militaire qui a plongé le pays-continent qu’est le Brésil dans les affres de 21 ans de dictature. Carlos Marighella, Brésilien descendant d’esclave soudanais, est devenu l’ennemi public numéro un du Brésil. Wagner Moura , l’un des plus célèbres acteurs brésilien (il a joué en 2007 dans Elite Squad de José Padilha qui avait reçu l’Ours d’or de l’édition 2008 de la Berlinale), qui fait ici ses débuts dans la réalisation, nous raconte les dernières années de ce résistant charismatique, à la tête d’un groupe de jeunes révolutionnaires ayant décidé-e-s, contre l’avis du parti communiste, de passer à la lutte armée, seule – à leurs yeux – à même de défaire la dictature militaire et sa cohorte de crimes.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – Hors compétition : Vice d’Adam McKay – Dans l’antichambre des démons

Les gens obsédés par eux-mêmes sont aisés à manipuler : le présent occupant de la Maison-Blanche en est le meilleur exemple. Cependant, manipuler un pays entier à s’engager dans une guerre exige de préparer le terrain et de savoir saisir les opportunités au vol. La trajectoire de Dick Cheney au poste de vice-président des États-Unis – et sa mainmise subséquente sur l’ensemble du gouvernement américain en dépit de son système de check and balance, apparaît comme incompréhensible. C’est là le sujet de Vice, film shakespearien dans sa grammaire, alliant le drame, le vice et le cynisme le plus absolu à des effets comiques dignes des meilleurs films de Michael Moore.
(…)

Lire la suite

Cannes 2018 : « Whitney » Houston, le documentaire de Kevin Macdonald rend un poignant hommage à la chanteuse disparue il y a dix ans

Il y a trois ans, le festival de Cannes revenait sur la vie tourmentée de la chanteuse britannique trop tôt disparue Amy Winehouse avec Amy d’Asif Kapadia, récompensé par un oscar. En 2018, le documentaire du réalisateur Kevin Macdonald sur une autre étoile filante de la musique, Whitney Houston, a été projeté le mercredi 16 mai au Grand Théâtre de Lumière hors compétition et ce jeudi 17 mai à la presse, venue nombreuse.
(…)

Lire la suite

Cannes 2018 : Présenté hier (hors compétition) au Festival de Cannes, le nouveau filn de Lars von Trier, The House That Jack Built a divisé le public comme la presse

Le réalisateur danois Lars von Trier, désormais connu pour ses films polémiques et controversés, à l’instar d’Antichrist, présenté à Cannes en 2009, a une réputation qui le précède et suscite moult remous avant même que les prémisses de son nouvel opus ne soient connus. Pour son dernier film, le réalisateur, porté aux nues par certains, décrié et mis à l’index par les autres, avait pourtant averti les spectateurs en tout début de séance, que sa nouvelle œuvre, The House That Jack Built « était un fil, malsain, dur, sadique et pervers. »
Inconscients ou téméraires les spectateurs qui s’y risquaient !
(…)

Lire la suite

Réfugiés: Des voies sûres et légales pour sauver des vies

j:mag se joint à l’appel de HEKS-EPER (l’œuvre d’entraide des Églises protestantes de Suisse) et de l’OSAR (Organisation suisse d’aide aux réfugiés), qui va dans le sens du film de Markus Imhoof, Eldorado, présenté hors compétition à la dernière Berlinale, et montre de manière exemplaire cette impossibilité, quelle que soit la situation de la personne, de trouver refuge en Europe de manière légale.

MaB

Les personnes qui fuient la guerre et les persécutions ont droit à la protection de leur vie et de leur intégrité physique. Les plus vulnérables sont piégées dans les régions en crise, sans perspective d’avenir et sans possibilité d’atteindre un pays sûr.
Nous devons ouvrir des voies sûres et légales pour que les personnes réfugiées les plus vulnérables puissent trouver refuge dans un pays sûr et mener une vie digne.
(…)

Lire la suite