Avec Ariaferma, Leonardo Di Costanzo, pénètre et interroge les arcanes des relations humaines dans l’espace étriqué d’une prison sur le point de fermer. Rencontre

Accrochée aux montagnes sardes, une prison vétuste est en cours de démantèlement quand le transfert de douze détenus est brutalement suspendu pour des questions administratives. Gargiulo (Toni Servillo), le surveillant le plus expérimenté, est alors chargé de faire fonctionner la prison quelques jours encore, en équipe réduite. Quant à Lagioia (Silvio Orlando), c’est un prisonnier respecté de tous ses comparses qui finit de purger une longue peine. Ce nouveau contexte carcéral inhabituel lui laisse entrevoir la possibilité de faire entendre les revendications des quelques détenus en sursis… Peu à peu, dans un temps suspendu, prisonniers et officiers inventent une fragile communauté. (…)

Lire la suite

[Audio] L’intrusa de Leonardo di Costanzo invite les spectateurs à côtoyer les victimes de la Camorra

Naples, de nos jours : Giovanna, travailleuse sociale sexagénaire fait face à une criminalité omniprésente. Elle gère un centre qui s’occupe d’enfants défavorisés et offre ainsi une alternative à la domination mafieuse de la ville. Un jour, l’épouse d’un criminel impitoyable de la Camorra, la jeune Maria, en fuite avec ses deux enfants, se réfugie dans ce centre. Lorsqu’elle demande à Giovanna sa protection, la travailleuse sociale se retrouve confrontée, telle une Antigone moderne, à un dilemme moral qui menace de détruire son travail et sa vie. Décidée à arracher le plus de monde possible aux enfers, Giovanna est porté à l’écran par Raffaella Giordano, danseuse et chorégraphe.
(…)

Lire la suite