j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Cinéma / Kino

Cinéma / KinoCulture / Kultur

Maria, de Jessica Palud, retrace le scandale provoqué par Le Dernier tango à Paris et le traumatisme et la stigmatisation de sa jeune actrice

Pour son deuxième long métrage, la réalisatrice française s’inspire du livre Tu t’appelais Maria Schneider (Éditions Grasset), écrit Vanessa Schneider, cousine de l’actrice, afin de se procurer moult éléments sur la vie de la comédienne avant et après le film sulfureux Le Dernier tango à Paris, pour pouvoir déplacer le point de vue dans son film et nous relater l’histoire par le biais du regard de Maria Schneider.
Si tout un chacun se souvient que la carrière de l’actrice fut à la fois lancée et brisée par la scène de sodomie non consentie du film, Jessica Palud retrace l’histoire de cette jeune femme, mineure à l’époque, rudoyée par sa mère, en quête de son père, illustre acteur, qu’elle ne connaît pas, rejeté par la famille de celui-ci, et soudain propulsée sous les projecteurs devant la caméra d’un cinéaste célèbre et aux côtés d’un acteur vedette. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

 Gloria ! de Margherita Vicario, comporte les défauts d’une première œuvre tout en dévoilant le chapitre méconnu des orphelinats vénitiens pour jeunes filles qui offraient à leurs pensionnaires une formation musicale de haut niveau

La chanteuse, compositrice, musicienne et actrice romaine fait ses débuts en tant que réalisatrice avec un film au sujet étonnant et à la vitalité musicale enthousiasmante, mais qui laisse à désirer quant à l’interprétation des comédien.ne.s.
Dès la scène d’ouverture, Margherita Vicario entraîne son public dans les brumes de la lagune vénitienne, au XVIIIème siècle. À l’Institut Sant’Ignazio, orphelinat et conservatoire pour jeunes filles, tout le monde s’affaire en vue de la visite imminente du nouveau Pape Pie VII à l’occasion du grand concert qui sera donné en son honneur. Teresa (Galatéa Bellugi), jeune domestique silencieuse et solitaire, observe et écoute. Nous servant de guide, la jeune femme mutique fait alors une découverte exceptionnelle qui va révolutionner la vie du conservatoire : un piano-forte. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Avec Crowrã – The Buriti Flower (La Fleur de Buriti), João Salaviza et Renée Nader Messora poursuivent leur immersion au sein de la communauté Krahô. Rencontre

Lauréats en 2018 du Prix spécial du Jury pour Le Chant de la forêt, le couple de cinéastes, le Portugais João Salaviza et la Brésilienne Renée Nader Messora, continue de montrer la vie des Krahô, peuple autochtone du Brésil qui lutte pour son avenir et la préservation de ses terres. Le film a soudainement braqué l’attention sur un village du Tocantins, un État du nord du Brésil, et son peuple autochtone, les Krahô et le monde entier prenait conscience de la fragilité de la survie de leur univers qui avait été pérenne durant de nombreux siècles tant que l’homme blanc n’avait pas encore fait irruption dans leur havre de paix.
Avec La Fleur de Buriti, le couple de cinéastes suit à nouveau le peuple indigène Krahô à travers trois époques de leur histoire, au cœur de la forêt brésilienne. Tourné sur leurs terres pendant quinze mois, ce film rend un vibrant hommage à l’extraordinaire capacité de résilience de ce peuple autochtone et au combat qu’il livre pour préserver sa liberté face à la déforestation programmée et facilitée par le gouvernement (celui de Bolsonaro au moment du tournage) et face aux braconniers férus de faune tropicale destinée au marché noir. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Bad Boys: Ride or Die – Die Buddy-Cops im Kampf um den Ruf ihres toten Captains

(…) Mit Bad Boys: Ride or Die schliessen die beiden Belgier nun genau da an. Der Kartelloberbösewicht McGrath (Eric Dane) zwingt einen Anwalt zur Transferierung von Millionen auf das Konto des toten Captains. Damit wird dieser als bestechliche, undichte Stelle im Dezernat enttarnt. Das wollen Mike und Marcus nicht auf ihm sitzen lassen und ermitteln. Hilfe erhalten sie dabei von ihren Kollegen Kelly (Vanessa Hudgens) und Dorn (Alexander Ludwig). Doch bald werden sie selber zu Gejagten, da die Überführung von Mikes Sohn nach Miami als Zeugen durch einen von McGrath verursachten Flugzeugabsturz nun aussieht, wie ein geplanter Ausbruch. Die Entführung von Mikes Frau und der Enkelin des Captains spitzt die Lage noch zu. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Eine poetische Rebellion in den Himmel geschrieben – Interview mit Sissel Morell Dargis, Regisseurin des Dokumentarfilmes Balomania, präsentiert in Nyon’s Visions du Réel Festival 2024

Balomania ist der Titel eines Dokumentarfilms über eine bis heute lebendige Tradition, riesige Ballons zu fabrizieren, um sie an verborgenen Orten zum Himmel gleiten zu lassen, ein Spektakel, das nur für wenige Minuten sichtbar ist. Diese sehr komplexe Praktik verbindet religiöse, soziale und politische Kontexte. Man kann sie u. a. als eine in den Himmel geschriebene Rebellion gegen die geltende Ordnung interpretieren.
Interview mit der Filmemacherin Sissel Morell Dargis über ihren in Nyons Vision du Réel im Programm Grand Angle präsentiertes Werk. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

JFBB2024 – 30. Jüdisches Filmfestival Berlin Brandenburg 18.-23. Juni 2024: Interview mit Bernd Buder, Co-Direktor des Festivals

In 30 Jahren ist das Jüdische Filmfestival Berlin Brandenburg zu einem festen Bestandteil der Kulturszene Berlins und Brandenburgs geworden. Jewcy Movies zeigt 70 Filme quer durch alle Genres, vom Thriller über Komödien bis zum Dokumentarfilm und Kurzfilme, die Vielfalt des jüdischen Lebens auf der ganzen Welt. Dazu gibt es ergänzende Filmreihen, in diesem Jahr sind die Themen Antisemitismus, filmische Reflektionen von Terror und Trauma und Jewish Sex Positions (im Spiegel der aktuellen Sonderausstellung des Jüdischen Museums Berlin Sex. Jüdische Positionen). Das Festival bietet auch die Gelegenheit, Regisseur*innen, Schauspieler*innen und Expert*innen in den behandelten Themenbereichen zu treffen. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Rencontre avec la cinéaste libanaise Myriam El Hajj aux Visions du Réel 2024 où elle est venue présenter son nouveau film, Diaries from Lebanon, qui sera à l’affiche du FIFOG 2024 le 13 juin

Après avoir fait sa Première très remarquée à la Berlinale 2024 (lire ici la critique j:mag en allemand), Diaries from Lebanon de la réalisatrice libanaise Myriam El Hajj poursuit son circuit de rencontre dans les festivals, avec des salles pleines et des séances de questions/réponses riches qui témoignent d’une avidité du public à vouloir comprendre cette région, au-delà des gros titres réducteurs des médias lors d’actualités qui secouent le pays. Ce journal intime du Liban, pour se référer au titre anglais du film, relate quatre ans d’intenses événements politiques qui ont fait bouger les lignes de la société libanaise, avant qu’une catastrophe tellurique – l’explosion du port de Beyrouth – et une pandémie mondiale ne vienne fracasser les idéaux sur le mur de la réalité. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Rencontre avec Mohamed Kordofani, réalisateur de Goodbye Julia, un film qui explore par l’intime les tensions du Soudan

En janvier 2011, la population sud-soudanaise a voté massivement, à hauteur de 99 %, en faveur de la sécession du nord du pays. Cette décision historique a entraîné la division officielle de l’ancien plus grand pays d’Afrique en deux États distincts, faisant du Soudan du Sud le pays le plus jeune du monde. Mohamed Kordofani a choisi de situer son premier long-métrage de fiction dans les années tumultueuses précédant cette séparation, entre 2005 et 2011, à Khartoum. C’est là que le chemin de Mona (Eiman Yousif), femme au foyer aisée, qui réside dans un lotissement confortable avec son mari Akram (Nazar Gomaa), va croiser celui de Julia (Siran Riak), chrétienne, qui vit dans un quartier populaire avec son fils de cinq ans et son époux. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Memory de Michel Franco – La matière trouble, troublée et troublante de la mémoire. Rencontre

Le cinéaste, scénariste et producteur mexicain Michel Franco, lauréat de nombreux prix (Grand Prix du Jury à la Mostra 2020 pour Nouvel Ordre, Prix du meilleur scénario pour Chronic au festival de Cannes 2015, entre autres) raconte avec intensité ce que la matière de la mémoire, formée tout au long de la vie par des événements heureux ou malheureux, traumatisants ou rédempteurs, produit dans la vie de gens. L’identité de cette mémoire n’est pas gravée dans le marbre, certain∙es la perde, d’autres y insèrent de faux souvenirs. L’approche complexe de cette toile de fibres de vie que propose Franco est captivante. (…)

Read More
Cannes 2024Cinéma / KinoCulture / Kultur

Cannes 2024 – Compétition Courts Métrages : The Man Who Could Not Remain Silent (L’Homme qui ne se taisait pas) de Nebojša Slijepcevic reçoit la Palme d’or

Nous sommes en février 1993, en Bosnie-Herzégovine, à Strpci. Un train de passagers est arrêté par des forces paramilitaires serbes de Bosnie qui cherchent des passagers non-serbes. Alors qu’ils arrêtent des passagers bosniaques musulmans, un seul homme sur les 500 occupants du train s’y oppose. (…)

Read More