Rencontre avec le réalisateur suisse-indien Kamal Musale pour son dernier film Curry Western

Né en 1960 à St-Maurice, en Valais, Kamal Musale a vécu à Bex puis à Vevey avec ses parents. Formation de scénariste et de réalisateur à la National Film School, Beaconsfield. Il a à son actif la réalisation de nombreux reportages pour la télévision suisse et des producteurs indépendants. Kamal Musale travaille comme scénariste, chef opérateur, monteur, réalisateur et producteur.
(…)
Sheela (Gia Sandhu), une anglaise d’origine Indienne, reçoit un appel d’Inde et apprend que son père, Ashokh, a été dévoré par un tigre, Big T ! Malgré sa haine contre ce père qui l’abandonna elle et sa mère, Sheela et Simon (Christopher Shyer), son feignant de mari, écrivain raté, n’ont pas d’autre choix que de se rendre en Inde pour vendre la propriété dont elle hérité. Mais sur place, ils sont bien mal accueillis par un hippie blanc, un écologiste extrémiste de surcroit, qui se présente comme le fils spirituel du père décédé.
(…)

Lire la suite

God Exists, Her Name is Petrunya (Gospod postoi, imeto i’ e Petrunija)

Ce petit bijou venu de Macédoine en compétition à Berlin et reparti de manière tout à fait scandaleuse bredouille du festival arrive enfin sur nos écrans. Il n’y a pas plus de justice dans le monde du cinéma que dans le monde réel, mais parfois des rééquilibrages bienvenus : alors que Juliette Binoche et son jury n’ont pas su reconnaître une once de qualité à ce merveilleux film – tout occupés qu’elles et ils étaient à primer des films français et/ou prétentieux, le public lui semble au rendez-vous dans les pays où il est déjà sorti.
(…)

Lire la suite

Astrid : le biopic – portrait de la femme qui se cachait derrière Fifi Brindacier

Fifi Brindacier, Kalle Blomquist ou Ronya, fille de brigand: les histoires d’Astrid Lindgren ont rythmé et animé l’enfance de millions d’individus à travers le monde dont la sous-signée qui avoue, avec nostalgie, avoir été coiffée comme Fifi Brindacier. Grande était donc l’attente de retrouver son héroïne !Mais la surprise fut d’autant plus grande de découvrir que le film de Pernille Fischer Christensen se focalise sur une période bien précise de la vie d’Astrid Lindgren (Alba August), en 1920, qui, à seize ans et des rêves plein la tête, décroche son premier emploi comme sténo-dactylo pour le journal de son village.
(…)

Lire la suite

Les crevettes pailletées : un film qui invite dans une joyeuse immersion aux Gay Games, en Croatie, grâce à une équipe de water-polo

Après avoir tenu des propos homophobes, Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, est condamné à entraîner « Les Crevettes Pailletées », une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par la compétition. Cet explosif attelage va alors se rendre en Croatie pour participer aux Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde. Le chemin parcouru sera l’occasion pour Mathias de découvrir un univers décalé qui va bousculer tous ses repères et lui permettre de revoir ses priorités dans la vie.
(…)

Lire la suite

Festival de Cannes 2019 : Alejandro González Iñárritu, président du Jury de la compétition internationale et Claire Denis, présidente du Jury des courts métrages

Le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu sera le président du Jury du Festival de Cannes dont la 72ème édition se tiendra en mai.
Dès le début de ma carrière, le Festival de Cannes a été important pour moia déclaré le cinéaste.
(…)

Lire la suite

Los silencios de Beatriz Seigner dénonce les exactions et guerres civiles en Amérique du sud

Amparo (Marleyda Soto) et ses deux jeunes enfants, Nuria (Maria Paula Tabares Pena), douze ans, Fabio (Adolfo Savinvino), neuf ans, fuient les conflits armés en Colombie. À la triple frontière entre la Colombie,  le Pérou et le Brésil, le trio cherche refuge sur une petite île avec des maisons sur pilotis sur le fleuve Amazone, une zone qui semble flotter dans les limbes et où les habitants cohabitent avec les morts. Amparo doit affronter bien des obstacles administratifs, tant que le corps de son mari (Enrique Diaz) et de sa fille aînée, Maria, ont pas été retrouvés,  pour pouvoir survivre. En effet, Amparo et ses enfants ont fui le conflit armé colombien, dans lequel leur père et ont Maria disparu. Un jour, celui-ci réapparait mystérieusement dans leur nouvelle maison.
(…)

Lire la suite

Santiago, Italia – le nouveau film de Nanni Moretti marque le retour du réalisateur italien engagé

Trois ans après Mia madre (2015), Nanni Moretti, revient au cinéma avec un documentaire sur le coup d’État chilien et l’assaut du Palais de la Moneda dont le titre en dit déjà long : Santiago, Italia. Nanni Moretti, réalisateur de Caro diario (1994), Aprile (1998), La stanza del figlio (2001) ou Habemus Papam (2011), revient sur les écrans avec Santiago, Italia (2018), un documentaire passionnant qui reconstitue le rôle joué par l’ambassade d’Italie après le coup d’État contre Salvador Allende pour sauver des centaines de personnes persécutées par le régime d’Augusto Pinochet.
(…)

Lire la suite

Le dernier film de Julian Schnabel, « At Eternity’s Gate », retrace les dernières années de Vincent van Gogh

Le biopic de Julian Schnabel relate admirablement les dernières années de la vie troublée de l’artiste, incompris et en avance sur son époque, soulignant son amitié extrêmement douloureuse avec Gauguin.Julian Schnabel s’est d’abord intéressé à l’art. Il étudie les Beaux-Arts à l’université de Houston (1969 à 1983)  où il obtient son Bachelor of Fine Arts puis une bourse d’études du Whitney Museum of American Art . Son succès foudroyant sur le marché de l’art est cependant remis en question par l’arrivée de Jean-Michel Basquiat, son benjamin de neuf ans, ce que Schnabel racontera dans son film Basquiat en 1996, dans ce film biographique sur l’artiste afro-américain, un film qui marque le début de sa carrière de réalisateur.
(…)

Lire la suite

La preuve scientifique de l’existence de Dieu – une comédie sociale de Frédéric Baillif qui met à l’honneur des doyen.nes du militantisme pacifiste

Présenté aux Journées de Soleure 2019, au dernier Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) et avant d’être en compétition au prochain festival Aventiclap d’Avenches, La preuve scientifique de l’existence de Dieu du cinéaste genevois Frédéric Baillif fait escale à Berlin à la Brotfabrik du 26 avril au 1er mai, en compagnie de son réalisateur les 26 et 27 avril.
Un groupe d’amis à la retraite qui avaient été militants dans leur jeunesse contre le service militaire obligatoire en Suisse sont venus voir le cinéaste genevois pour qu’il fasse un documentaire sur leur combat. Fred Baillif, construit cinématographiquement dans le documentaire immersif, explore à nouveau ici, après Tapis rouge en 2014, la fiction avec laquelle il s’amuse à juxtaposer les registres, mêlant allègrement fiction, archives, fausses archives, éléments documentaires dans la fiction, improvisation, mise en abîme d’écrans et de caméras avec un film dans le film, ainsi que des comédien.nes amateur.trices et professionnel.les, avec rien de moins qu’Irène Jacob et Jean-Luc Bideau qui restent néanmoins dans la structure plus des attrapes-lumière que des protagonistes tout à fait nécessaires à la comédie sociale représentée: une histoire d’amitié scellée autour d’un combat commun. 

Lire la suite

Aventiclap la deuxième édition du Festival du Film d’Avenches du 2 au 5 mai 2019

Aventiclap entame cette année sa deuxième édition qui mariera les arts dans un amalgame haut en couleurs, une édition concoctée par l’équipe artistique et l’équipe du festival. Les festivités se dérouleront du 2 au 5 mai 2019.Bien que de grandeur humaine, le programme du festival est bigarré et très copieux.
(…)

Lire la suite