Les 100 ans de la UFA : Une histoire allemande

Fondée le 18 décembre 1917, l’histoire de la société de production et de distribution allemande Universum Films AG, de nombreuses fois durant ces 100 ans au bord de la faillite mais ayant toujours trouvé repreneur, représente autant la mémoire du cinéma allemand et international, du moins jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, que le récit du siècle tourmenté d’un pays, allant de l’empereur Guillaume II, la République de Weimar à la Chute du mur de Berlin, la réunification du pays, en passant par le Troisième Reich nazi.
Le cinéma Babylon-Mitte a donc programmé jusqu’à 4 octobre 2017 100 films produits par la UFA pour fêter ce jubilée, programmation qui ne va pas au-delà des films réalisés après la fin de la guerre, lorsque la société est démantelée par les Alliés et divisée entre la DEFA en RDA (qui récupère la majorité de l’infrastructure de production) et la nouvelle UFA en RFA.
(…)

Lire la suite

Mostra de Venise 2017: Pré-ouverture et films restaurés dans la section Venezia Classici

Comme à l’accoutumée, la Mostra de Venise permettra au public de découvrir la copie restaurée d’un film du patrimoine lors de la soirée de pré-ouverture, le mardi 29 août dans la Sala Darsena, la salle réservée aux projections destinée à la presse ainsi qu’aux séances officielles de la section Orizzonti.

Cette année le choix s’est porté sur une œuvre incontournable du cinéma muet: Rosita, unique collaboration entre le cinéaste Ernst Lubitsch et la comédienne Mary Pickford. Le film sera montré en copie restaurée 4K, avec un accompagnement musical de la Mitteleuropa Orchestra de la région Friuli – Venezia Giulia, dirigée par la musicologue Gillian Anderson.
(…)

Lire la suite

Besuch aus der Vergangenheit: Frantz von François Ozon

Vermutlich sollte man das nicht zu laut sagen, um nicht die Zunft zu entzweien, die wir am Leben zu erhalten bemüht sind. Doch versteht es sich eigentlich von selbst, dass es zu jedem Film so unterschiedliche Meinungen gibt wie Zuschauer, die ihn sehen. Aus diesem Grund präsentieren wir von Zeit zu Zeit entgegengesetzte Kritiken – die sowohl in ihrer vertretenen Meinung als auch in der Sprache variieren, in der sie verfasst wurden. Hier finden Sie die negative Kritik von Malik Berkati auf Französisch: Frantz de François Ozon : après la bataille, la langueur.
(…)

Lire la suite

Frantz de François Ozon : après la bataille, la langueur

Nous ne devrions pas le dire trop fort, de peur de scier la branche professionnelle sur laquelle nous tenons tant bien que mal en équilibre, mais il va de soi qu’il y a autant d’avis sur un film qu’il n’y a de paires d’yeux pour le regarder. C’est pourquoi de temps en temps nous présentons une critique croisée – en avis divergents et langues différentes. Ici vous pouvez lire la critique positive de Teresa Vena en allemand: Besuch aus der Vergangenheit: Frantz von François Ozon.
(…)

Lire la suite