Berlinale 2020 – Forum : Tipografic majuscul (Uppercase Print) de Radu Jude nous plonge de manière hypnotique dans la Roumanie putride de Ceausescu

Le dernier film du réalisateur roumain Radu Jude est basé sur la pièce de théâtre Tipografic Majuscul de Gianina Cărbunariu, elle-même inspirée par des événements réels.

Roumanie, 1981. Ceausescu est à la tête du pays qu’il tient d’une main de fer. Outre sa mainmise totale sur le parti communiste et le système qu’il contrôle grâce aux tentacules de la Securitate (la police politique secrète) qui s’insinuent dans toutes les strates de la société, il entreprend un grand chantier de propagande : celui d’écrire l’histoire officielle à travers la télévision nationale et ses images toutes à sa gloire (ainsi qu’à sa femme Elena) qui dépeignent un pays et ses habitants heureux, confiants dans l’avenir, nationalistes et patriotes, bastion contre le fascisme et l’antisémitisme, conservateurs dans les aspects sociétaux tout en étant à la pointe du progrès du monde moderne. De son côté, Mugur Călinescu (Șerban Lazarovici), un adolescent de 16 ans, écrit une autre histoire sur les murs de son quartier : des messages de protestation contre le régime, écrits à la craie en majuscules. Ses actions, qu’il revendique avoir exécuté seul avec pour unique inspiration son écoute de la radio Free Europe, sont compilées dans un dossier volumineux tenu par la police secrète qui a observé, appréhendé, interrogé le jeune homme avant de briser sa vie.
(…)

Lire la suite

Les 100 ans de la UFA : Une histoire allemande

Fondée le 18 décembre 1917, l’histoire de la société de production et de distribution allemande Universum Films AG, de nombreuses fois durant ces 100 ans au bord de la faillite mais ayant toujours trouvé repreneur, représente autant la mémoire du cinéma allemand et international, du moins jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, que le récit du siècle tourmenté d’un pays, allant de l’empereur Guillaume II, la République de Weimar à la Chute du mur de Berlin, la réunification du pays, en passant par le Troisième Reich nazi.
Le cinéma Babylon-Mitte a donc programmé jusqu’à 4 octobre 2017 100 films produits par la UFA pour fêter ce jubilée, programmation qui ne va pas au-delà des films réalisés après la fin de la guerre, lorsque la société est démantelée par les Alliés et divisée entre la DEFA en RDA (qui récupère la majorité de l’infrastructure de production) et la nouvelle UFA en RFA.
(…)

Lire la suite

Il faut décoloniser les imaginaires

Comment les conquêtes coloniales sont-elles peu à peu devenues le ciment de la société française ?
(…)
Au même moment, presque par un concours de circonstances, c’est l’apogée des empires coloniaux européens, c’est le moment où il y a une forme de concurrence entre la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Angleterre, l’Italie… aux côtés d’autres nations comme le Japon et les États-Unis. La France accélère les principes de colonisation posés à partir de 1830 avec l’Algérie : se bâtir un empire comme réponse à la frustration nationale et à la perte de l’Alsace-Lorraine.
(…)

Lire la suite