Mostra 2017 : The Shape of Water, la dernier création de Guillermo del Toro, revisite le conte de la Belle et la Bête sur fond de Guerre froide

En 1962, Elisa (Sally Hawkins), une jeune femme de ménage, muette, et sa collègue Zelda (Octavia Spencer) travaillent dans un laboratoire gouvernemental et finissent par découvrir une créature amphibie dans un réservoir d’eau. Elisa, emmurée dans sa solitude, se lie d’amitié avec la créature.
(…)
Guillermo del Toro n’a pas fait un film aussi superbe depuis plus d’une décennie – The Pan’s Labyrinth,en 2006, un travail vraiment à couper le souffle qui a lacé le niveau très haut quant au travail du réalisateur. Depuis, il a fait de nombreux films avec des degrés divers de réussite, mais rien de similaire au Labyrinthe de Pan. A Venise, selon le baromètre des premières critiques, il en résulte que son nouveau film, The Shape of Water, pourrait être à la hauteur du potentiel de Del Toro.
(…)

Lire la suite

Mostra 2017 : Downsizing, satire sociale futuriste d’Alexander Payne, fait l’ouverture de la 74ème édition

Alexander Payne a habitué le public à des films sur des hommes américains d’âge moyen et issu de la classe moyenne (on se souvient de Nebraska, présenté à Cannes). La dernière réalisation du cinéaste était donc très attendue au Lido puisqu’Alexander Payne est sorti de sa zone de confort pour oser une fantaisie futuriste avec Downsizing.

Lire la suite

Berlinale 2017 – Forum : Tiere (Animaux)

Une fois n’est pas coutume : un film suisse fait parler de lui – en bien ! – dans la section la plus exigeante du festival, le Forum où est présenté chaque année un large spectre cinématographique de genre et de nationalités.

Tiere (Animaux)

Le réalisateur helvético-polonais Greg Zglinski se joue avec ses animaux (espèce dont les êtres humains semblent ne pas être très éloignés) de toutes les frontières : physiques, territoriales, linguistiques, temporelles, du réel…

Lire la suite