Mostra 2017 : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri ou l’autopsie réussie d’une bourgade du Missouri

Martin McDonagh s’approche de la sentimentalité dans son examen brutal du fonctionnement interne d’une petite ville.

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri (Trois panneaux d’affichage en dehors d’Ebbing, Missouri) reste intrinsèquement lié aux films précédents de Martin McDonagh, mettant en éveil tous les délicieux blasphèmes, les points de vue corrosifs et les clichés délicieusement savoureux qui ont fait la patine de son style charmant avec Bruges et Seven Psychopaths. Mais ici, McDonagh a choisi l’appât et le changement, à travers un film qui porte son nihilisme fatigué avec un ton étonnamment léger, une tonalité ultérieurement abandonnée en faveur d’un message de grâce inattendu. C’est-à-dire que non seulement Three Billboards Outside of Ebbing, Missouri est le film le plus accompli du réalisateur, c’est aussi son plus compatissant.
(…)

Lire la suite

Film d’ouverture Berlinale 2016: Hail, Caesar! de Joel et Ethan Coen

Les années 50, l’âge d’or du cinéma hollywoodien et de celui du maccarthysme. Voilà le décor du dernier film des

Lire la suite

Promised Land et ses promesses non tenues en compétion de la Berlinale

Film très attendu dans la compétition de cette année, le film écrit, joué et produit par Matt Damon et John Krasinski, réalisé par Gus Van Sant ne tient malheureusement pas toutes ses promesses. Drame social sur fond de préoccupation écologique, un casting de rêve avec en sus des pré-cités, Frances McDormand, Rosemarie DeWitt, Hal Holbrook, un réalisateur culte du cinéma indépendant (Drugstore Cowboy, My Own Private Idaho, Even Cowgirls Get the Blues, …) qui réussit également à Hollywood (Good Will Hunting, Harvey Milk, …) ce film avait pourtant tout pour crever l’écran.
(…)

Lire la suite