Mostra 2021: El gran movimiento, de Kiro Russo, concourt dans la section Orizzonti et permet à la Bolivie de revenir au Lido après quasiment trois décennies d’absence

Le film El Gran Movimiento, de Kiro Russo, emmène la Bolivie à la Mostra de Venise après près de trois décennies d’absence de la compétition. Le deuxième long métrage du réalisateur bolivien Kiro Russo le plus primé pour Viejo Calavera (2016) est très attendu tant par la presse que par les festivaliers de la Mostra. Le film s’ouvre sur une impressionnante vue aérienne de la capitale puis la caméra de Kiro Russo se rapproche imperceptiblement des gratte-ciel alors que l’on perçoit de plus en plus fort le bruit de marteaux-piqueurs. Continuant à se rapprocher, la caméra filme les façades anonymes des immeubles puis des cabines qui survolent la ville.
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : Becoming Led Zeppelin, de Bernard MacMahon, présenté hors compétition, plonge les spectateurs dans une épopée musicale aux archives insoupçonnées

Becoming Led Zeppelin est un film que personne ne pensait pouvoir faire. L’ascension du groupe vers la célébrité a été rapide et pratiquement sans articles ni publicités. Grâce à un accès exclusif au groupe et à ses archives personnelles, le soutien total du groupe et la disponibilité de séquences inédites, Becoming Led Zeppelin plonge le public dans une épopée au cœur des images et les sons de leurs débuts. Pour tous les millions de personnes qui ne verront jamais le groupe en live, c’est l’expérience qui se rapproche le plus d’assister à un de leurs concerts, agrémenté de leurs commentaires en voix off souvent avec un humeur so british !
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : Amira, le nouveau film de l’Égyptien Mohamed Diab, concourt dans la section Orizzonti et suit le drame identitaire d’une jeune adolescente en proie à des questions existentielles

Amira est une adolescente palestinienne dont le père est condamné à perpétuité dans une prison israélienne pour terrorisme. Lorsque l’homme exprime le désir d’avoir un autre enfant avec la même pratique adoptée pour elle (la libération clandestine de sperme pour la fécondation artificielle) un problème surgit qui affectera la vie de la fille.
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : Eltörölni Frankot (Erasing Frank), de Gábor Fabricius, entraîne le public dans une éprouvante immersion dans la psychiatrie à buts politiques dans l’ex-bloc de l’Est

Situé dans le monde brut orwellien des années 80 en Hongrie, Erasing Frank, de Gábor Fabricius, est présenté en avant-première mondiale dans la prestigieuse sélection de la Semaine Internationale de la Critique de Venise et concourt pour le Lion of the Future Award.
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : Competencia oficial, de Gastón Duprat et de Mariano Cohn, apporte et réflexions existentielles sur les métiers de cinéaste et d’acteurs

En quête de reconnaissance et de prestige social, un homme d’affaires milliardaire (José Luis Gómez) aspire à monter au panthéon des mécènes artistiques (d’ailleurs, l’homme d’affaires s’intéresse à brancher sa fille, interprétée par Irene Escolar, dans cette production prestigieuse) et décide de réaliser un film qui laisse son empreinte. Pour ce faire, il engage les meilleurs : un casting stellaire formé par la célèbre réalisatrice Lola Cuevas (Penélope Cruz) et deux acteurs de renom, tous deux énormément talentueux, mais avec un ego encore plus grand : Felix Rivero (Antonio Banderas), acteur hollywoodien et infatigable homme à femmes, et Iván Torres (Oscar Martínez), illustre interprète du radicalisme théâtre, plus introverti. Les deux légendes, mais pas vraiment en bons termes. À travers une série de défis de plus en plus excentriques lancés par Lola, Felix et Iván doivent affronter non seulement l’un l’autre, mais aussi leur héritage artistique.
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : Piedra noche, du cinéaste argentin Iván Fund concourt dans la section Giornate degli autori

Le film s’ouvre avec des vues aériennes sur l’océan puis sur le littoral, accompagnées d’une musique stridente. Iván Fund commence par des scènes de vie de famille heureuse alors que Greta (Mara Bestelli) et Bruno (Marcelo Subiotto) passent du temps à la maison en bord de mer et sur la plage avec leur fils Denis (Jeremias Mateo Kuharo). Des gros plans persistants sur les visages, particulièrement les yeux, témoignent d’une affection immense et d’un lien étroit entre les parents et leur enfant alors que le garçon joue avec une console de jeux qui lui permet de créer un kaiju, un monstre géant à l’écran, inspiré d’un moustique en vert et mauve et qui dévore la piedra noche, certainement en référence au jeu japonais évolutif.(…)

Lire la suite

Mostra 2021 – Hallelujah: Leonard Cohen, A Journey, A Song, de Daniel Geller et Dayna Goldfine, rend un vibrant hommage à l’artiste disparu en 2016

Hallelujah: Leonard Cohen, A Journey, A Song, de Daniel Geller et Dayna Goldfine est une véritable enquête très documentée et agrémentée de multiples intervenants, proches de l’artiste, complète sur le monde de l’auteur-compositeur-interprète Leonard Cohen, vu à travers le prisme de son Hallelujah, un hymne de renommée internationale et maintes fois reprise de manière plus ou moins heureuse comme le montre le film.
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : Maggie Gyllenhaal présente son premier long métrage, The Lost Daughter, en compétiton

Seule dans une station balnéaire, Leda (Olivia Colman) observe de manière obsessionnelle une jeune mère et sa fille sur la plage. Troublée par la complicité de leur relation et par leur famille bruyante et inquiétante, Leda est submergée par des souvenirs liés à ses filles, Bianca et Martha et au désarroi, à la perplexité et à l’intensité de sa propre maternité, peut-être aux remous aussi .… Un geste impulsif catapulte Leda dans l’univers étrange et menaçant de son propre esprit, dans lequel elle est forcée de faire face aux choix non conventionnels qu’elle a faits lorsqu’elle était jeune mère et à leurs conséquences.
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : The Card Counter, de Paul Schrader, réunit une distribution parfaite mais peine à convaincre

William Tell (Oscar Isaac) est un ancien interrogateur militaire vivant sous le radar en tant que joueur invétéré de Black Jack, il  mène une vie méticuleuse, faite de rites et de manies, une routine qui semble ne laisser place à aucun imprévu. Et pourtant ! Le long fleuve tranquille qu’est la vie de Tell est bouleversé lorsqu’il rencontre Cirk (Tye Sheridan), un jeune homme qui cherche à se venger d’un ennemi commun. Avec le soutien de la mystérieuse et sensuelle financière La Linda (Tiffany Haddish), Tell emmène Cirk sur le circuit des casinos pour le mettre sur une nouvelle voie, souhaitant l’inciter à reprendre ses études et à renouer avec sa mère. Cependant, il constate que les fantômes du passé ne le libéreront pas si facilement.
(…)

Lire la suite

Mostra 2021 : Les Promesses, de Thomas Kruithof, concourt dans la section Orizzonti

Le film de Thomas Kruithof, qui a ouvert la section Orizzonti du Festival, est un drame fort, excellemment interprété, sur le monde politique et les promesses, en général non-tenues.
Clémence (Isabelle Huppert), intrépide maire d’une ville proche de Paris, achève le dernier trimestre de sa carrière politique. Avec son fidèle bras droit Yazid (Reda Kateb), elle s’est longtemps battu pour cette ville en proie à la pauvreté, au chômage et à des propriétaires d’immeubles insalubres sans scrupules qui saignent leurs locataires.
(…)

Lire la suite