Steven Spielberg revisite West Side Story tout en lui restant fidèle : pari réussi !

Le remake de West Side Story par Steven Spielberg était annoncé, attendu et alimentait les attentes des spectateurs tout en nourrissant leur impatience. Le film original de 1961, avec la musique composée par Jerome Robbins et Robert Wise, avait rencontré un vif succès public et remporté dix Oscars. Cette version était adaptée de la comédie musicale éponyme d’Arthur Laurents, Stephen Sondheim et Leonard Bernstein créée en septembre 1957 à Broadway. Le scénario est une adaptation moderne de la pièce Roméo et Juliette de William Shakespeare. Cependant, la fin de la comédie musicale comme celle du film diffèrent de celle de la pièce : Maria ne se suicide pas après la mort de Tony, comme Juliette le fait sur le corps de Roméo, et oblige les bandes rivales à se réconcilier. Les fans du film de 1961 se souviennent que, contrairement à ses partenaires, Natalia Wood était déjà célèbre lors du tournage de West Side Story et que le rôle de Tony avait été proposé à Elvis Presley qui le refusa sous la pression de son agent. Le rôle fut donc confié à George Chakiris qui connaissait déjà l’univers de West Side Story avant de participer au film car il avait tenu le rôle de Riff dans le spectacle monté à Londres. Dans le film de 1961, les acteurs principaux sont doublés pour le chant sauf George Chakiris. (…)

Lire la suite

Le Musée du Léman propose une exposition passionnante, accompagné d’un ouvrage richement illustré, consacrés au palmipède le plus célèbre du Léman : « Le lac du cygne »

Le Musée du Léman à Nyon a pour mission de préserver et mettre en valeur le Léman, sa flore, sa faune, ses rivages et ses flots. La nouvelle exposition temporaire Le lac du cygne que propose le musée jusqu’au 18 septembre 2022, invite à plonger dans l’histoire, les mythes et les particularités scientifiques du majestueux oiseau blanc qui semble avoir toujours fait partie de nos paysages lacustres. Pourtant, ce palmipède emblématique,  symbole qui peuple les rives de notre lac depuis le XIXe siècle, est un venu d’ailleurs : de la Mer baltique ! (…)

Lire la suite

L’événement, d’Audrey Diwan, d’après le roman éponyme d’Annie Ernaux, rappelle les affres de l’avortement clandestin – Lion d’or à la Mostra 2021

Audrey Diwan a créé une onde de choc lors de la projection son film à la dernière Mostra de Venise, inspiré du livre éponyme d’Annie Ernaux, sur l’avortement clandestin, le sort des femmes jsuque dans les années septante en France mais le sort de nombre de femmes dans la majeure partie de la planète. (…)

Lire la suite

E stata la mano di Dio (La Main de Dieu), de Paolo Sorrentino, révele aux spectateurs un pan de l’histoire du cinéaste, entre passion du football, intimité familiale et découverte de l’amour

(…) Paolo Sorrentino signe indubitablement ici son film le plus intime et le plus personnel et raconte, via son alter ego Fabietto, son chemin initiatique, sa jeunesse dans sa ville de Naples des années 80, là où sa carrière a débuté. (…)

Lire la suite

Avec The Power of the Dog, Jane Campion plonge dans le western avec brio et lyrisme

Basé sur le roman éponyme de 1967 de Thomas Savage, The Power of the Dog, projeté à la dernière Mostra de Venise, suit la vie quotidienne des frères Phil (Benedict Cumberbatch) et George (Jesse Plemons) Burbank, propriétaires d’un ranch. Originaires du Montana, Phil et George Burbank ont beau être frères, ils mènent une vie diamétralement opposée. Autant Phil est raffiné, brillant et cruel, autant George est flegmatique, méticuleux et bienveillant. À eux deux, ils sont à la tête du plus gros ranch de la vallée du Montana, une région, loin de la modernité galopante du XXème siècle, où les hommes, rustres et machos, assument toujours leur virilité et où l’on vénère la figure de Bronco Henry, le plus grand cow-boy que Phil ait jamais rencontré. (…)

Lire la suite

Pessac 2021 – 89: Smoke and Mirrors (Oglinzi și fum), d’Alexandru Stănescu replonge dans la révolution roumaine de 1989 vue par les yeux du cinéaste, alors enfant

Trente ans après la révolution du 21 décembre 1989 à Bucarest, Alexandru Stănescu entraîne les spectateurs dans une odyssée à travers le labyrinthe de la mémoire de la Révolution roumaine, à travers sa mémoire d’enfant à l’époque du soulèvement de la population roumaine et la chute de Nicolae et Elena Ceaușescu, à travers le puzzle des événements et des coïncidences qui demandent à être résolus.  (…)

Lire la suite

Pessac 2021 : Retourner à Sölöz, de Serge Avédikian, met en exergue la régression de la politique actuelle de la Turquie à travers le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman

Entraînant les spectateurs dans les sillages de son pèlerinage, le documentariste effectue un retour aux sources sur la terre d’origine de sa famille arménienne dans le village de Sölöz qui surplombe le Lac d’Iznik, à cent-septante kilomètres au sud d’Istanbul. Sölöz, petit village coupé en deux, entre un Sölöz bas, plus moderne et plus proche du lac, essentiellement occupé par la population turque et un Sölöz haut, un peu isolé sur le flanc des collines, aux demeures plus anciennes, et qui fut autrefois majoritairement habité par des Arméniens. (…)

Lire la suite

Pessac 2021 : L’histoire oubliée des femmes au foyer, de Michèle Dominici, révélée par leurs journaux intimes

Ce jeudi 18 novembre, le Festival du film d’Histoire de Pessac a présenté le documentaire de la réalisatrice Michèle Dominici, intitulé L’histoire oubliée des femmes au foyer, un film qu mêle la grande histoire des Trente Glorieuses avec la petite histoire, intime, familiale, maintenue confidentielle dans l’antre des foyers français. À travers ce microscope de la société des années cinquante aux années septante, Michèle Dominici souhaitait « rendre leur intelligence et leur voix aux femmes aux foyers ».  (…)

Lire la suite

Pessac 2021 : Les oubliés de l’Espagne de Xavier Villetard

À travers son documentaire intitulé Les oubliés de l’Espagne, Xavier Villetard part à la rencontre des proches des victimes du franquisme, des descendants qui attendent une reconnaissance de la part du gouvernement espagnol, mais aussi de la part de l’Eglise catholique qui a soutenu les exactions commises par les Franquistes. (…)

Lire la suite

Pessac 2021 : Les 54 Premières Années, manuel ironique de l’occupation israélienne d’Avi Mograbi

Présenté lors de la Berlinale 2021 dans la section Forum puis au Festival Vision du Réel 2021, à Nyon, en compétition officielle, le dernier film d’Avi Mograbi s’appuie sur les témoignages de soldats réservistes pour dénoncer de manière mordante l’occupation israélienne. Ce documentaire concourt pour le Prix du film d’histoire 2021 dans catégorie Documentaires inédits. (…)

Lire la suite