FIFF 2017 : après quelques remaniements, le festival de Namur souffle ses trente-deux bougies dans la sérénité

Nicole Gillet, la directrice du FIFF, peut se réjouir : la 32ème édition du Festival international du film francophone a connu quelques émotions organisationnelles mais se déroule désormais dans d’excellentes conditions. En effet, en 2017, le FIFF a perdu deux lieux importants de projections : le cinéma Eldorado a fermé ses portes fin 2016 et la Maison de la culture connaîtra deux ans de travaux.
Le FIFF a remédié à ces changements en trouvant deux lieux d’accueil au cœur de la ville : le Théâtre de Namur – espace de création et de diffusion en arts de la scène par essence – a mis à disposition son immense salle, splendide et mise en valeur par un jeu de lumières chatoyantes. De style néoclassique, disposant de quatre-cents places, la salle est équipée pour l’occasion d’un immense écran fixé sur la scène et d’un projecteur.
(…)

Lire la suite