Berlinale 2020 – Panorama Dokumente : Si c’était de l’amour, de Patric Chiha, sur le making-of de a pièce de danse de Gisèle Vienne «Crowd»

Si c’était de l’amour, de Patric Chiha, nous laisse croire inutilement que l’on assiste au making-of de la création d’un spectacle chorégraphique – Crowd, de Gisèle Vienne -, puis, progressivement, le film se déplace vers un portrait plus intime de ses interprètes.
Sans trop comprendre ce qui nous arrive et à notre corps défendant, on se lasse envahir par l’émotion, libre d’interpréter le film comme le spectacle avec nos propres outils de lecture, vu que Patric Chiha choisit délibérément de ne pas en faciliter la compréhension ni d’éclaircir le mystère de ce travail de création mais nous invite à pénétrer la scène et ses protagonistes dans leur évolution et leurs circonvolutions pour en explorer les abîme.
(…)

Lire la suite

Rébecca Spinetti : la danse, les arbres et leurs secrets au Château de Penthes les 17, 18 et 19 mai 2019 – rencontre

L’Association CoBalt, compagnie de danse basée à Genève, a à sa tête Rébecca Spinetti, chorégraphe suisse et Directrice Artistique de l’Association CoBalt. Le nom de l’association intrigue et interpelle, d’autant plus qu’à l’heure actuelle, le cobalt est malheureusement associé à la très gourmande consommation de la téléphonie mobile et donc à l’exploitation d’enfants envoyés sans sécurité dans des mines pour satisfaire la demande mondiale en cobalt.Rébecca Spinetti nous rassure aussitôt en nous expliquant le choix du nom pour son association :
(…)

Lire la suite

La Danseuse : sans ombre, pas de lumière

Il arrive parfois qu’un film d’honnête facture dans son ensemble, mais sans plus, arrive à marquer le spectateur et à

Lire la suite