Mostra 2021 : La scuola cattolica, de Stefano Mordini, présenté hors compétition rappelle le massacre de Circeo en 1975

Dans un quartier résidentiel de Rome se trouve une école catholique connue et réputée, réservée aux garçons et où sont scolarisés les garçons de la meilleure classe moyenne, la bourgeoisie romaine. Les familles ont le sentiment que dans ce contexte, leurs enfants peuvent grandir à l’abri des bouleversements que traverse la société, à l’abri des tentations liées à l’adolescence et que cette éducation rigide leur ouvrira les portes d’un avenir radieux. Dans la nuit du 29 au 30 septembre 1975, quelque chose se brise et cette forteresse aux valeurs inattaquables s’effondre sous le poids de l’un des crimes les plus odieux de l’époque : le crime de Circeo.
(…)

Lire la suite

Cannes 2017: Sergio Castellitto présente Fortunata, l’une de ses œuvres les plus réussies

Fortunata ou la tragédie d’une femme (brillamment interprétée par Jasmine Trinca) est la brillante chronique de la vie de tous les jours, en l’occurrence celle de Fortunata, jeune femme en instance de divorce, maman d’une fillette de huit ans, Barbara. Tentant de survivre en tant que coiffeuse à domicile, espérant ouvrir un salon, constamment persécutée et menacée par son ex-mari violent mais policier, Fortunata se démène quotidiennement, conservant sons sens de l’humour et sa fougue.
(…)

Lire la suite