Cannes 2022 : la 75ème édition du festival cannois se déroulera du 17 au 28 mai 2022

Le Festival de Cannes déroulera son célèbre tapis rouge du 17 au 28 mai au Palais des Festivals, sur la Croisette. Si tout se profile sous de bons augures, les organisateurs du plus important rendez-vous du septième art du monde ont eu maille à partir pour finaliser la composition du jury de la compétition. En effet, mi-avril, alors que la sélection des films en compétition pour la Palme d’Or avait déjà été révélée lors de la conférence de presse tenue par Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, et son équipe, les organisateurs avaient essuyé le refus de Penélope Cruz qui avait décliné la prestigieuse invitation à présider le jury de cette 75ème édition. Finalement, après diverses célébrités pressenties, c’est l’acteur français Vincent Lindon qui a été choisi pour être le Président du Jury, composé cette année de quatre femmes et de quatre hommes. Le comédien, qui a remporté le Prix du meilleur acteur en 2015 pour La loi du marché de Stéphane Brizé, s’est dit « très honoré et fier » de se voir confier « cette splendide et lourde tâche ». Entouré de l’actrice, productrice, scénariste et réalisatrice américaine Rebecca Hall, de l’actrice indienne Deepika Pradukone, de l’actrice suédoise Naomi Rapace, de l’actrice et réalisatrice italienne Jasmine Trinca, du réalisateur, producteur et scénariste iranien Asghar Farhadi, du réalisateur, scénariste, acteur et producteur français Ladj Ly, du réalisateur et scénariste américain Jeff Nichols, du réalisateur et scénariste norvégien Joachim Trier, Vincent Lindon remettra la Palme d’0r à l’un des vingt-et-un films de la compétition, le samedi 28 mai lors de la cérémonie de clôture. La maîtresse de cérémonie pour les cérémonies d’ouverture et de clôture de cette 75ème édition est la pétillante Virginie Efira.  (…)

Lire la suite

Mostra 2021 : La scuola cattolica, de Stefano Mordini, présenté hors compétition rappelle le massacre de Circeo en 1975

Dans un quartier résidentiel de Rome se trouve une école catholique connue et réputée, réservée aux garçons et où sont scolarisés les garçons de la meilleure classe moyenne, la bourgeoisie romaine. Les familles ont le sentiment que dans ce contexte, leurs enfants peuvent grandir à l’abri des bouleversements que traverse la société, à l’abri des tentations liées à l’adolescence et que cette éducation rigide leur ouvrira les portes d’un avenir radieux. Dans la nuit du 29 au 30 septembre 1975, quelque chose se brise et cette forteresse aux valeurs inattaquables s’effondre sous le poids de l’un des crimes les plus odieux de l’époque : le crime de Circeo.
(…)

Lire la suite

Cannes 2017: Sergio Castellitto présente Fortunata, l’une de ses œuvres les plus réussies

Fortunata ou la tragédie d’une femme (brillamment interprétée par Jasmine Trinca) est la brillante chronique de la vie de tous les jours, en l’occurrence celle de Fortunata, jeune femme en instance de divorce, maman d’une fillette de huit ans, Barbara. Tentant de survivre en tant que coiffeuse à domicile, espérant ouvrir un salon, constamment persécutée et menacée par son ex-mari violent mais policier, Fortunata se démène quotidiennement, conservant sons sens de l’humour et sa fougue.
(…)

Lire la suite