César 2021: les grands vainqueurs de la cérémonie

Adieu les Cons, la comédie dramatique d’Albert Dupontel, qui évite systématiquement cette fête, fut nommée pour la plus haute récompense du cinéma français César, 12 fois et remporte sept statuettes dorées : Meilleur film, Meilleure réalisation, scénario original, photographie, décors. Nicolas Marié obtient le César pour le meilleur comédien dans un second rôle. Son septième film, long de 87 minutes, sorti en salles en octobre dernier, a aussi séduit des jeunes qui lui ont attribué le César des lycéens.
Organisée à l’Olympia le 12 mars, la cérémonie a été suivie par 1,6 million de téléspectateurs. Ils ont vite appris que Laure Calamy a obtenu la récompense de meilleure actrice pour son rôle dans Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal. Sami Bouajila, le protagoniste principal du film Un fils a été proclamé meilleur acteur. Très sobre et élégant il a commenté son deuxième César :
(…)

Lire la suite

Berlinale 2020 – Compétition : Effacer l’historique de Benoît Delépine et Gustave Kervern, un moment de cinéma hilarant sur un sujet contemporain sépulcral !

La restitution d’un réel décalé, c’est la marque de fabrique des deux compères grolandais que sont Delépine et Kervern. Ici, leur art atteint des sommets de justesse, d’acuité et d’humour caustique. L’autre particularité du duo de réalisateurs est sa bienveillance envers leurs personnages, souvent en rupture ou en dissonance avec le monde dans lequel ils vivent : jamais ils ne rient d’eux, et nous non plus, car nous rions en fait de compte tous en cœur et de bon cœur de nous-mêmes qui nous retrouvons à un moment ou un autre dans un ou plusieurs de leurs protagonistes, les situations auxquelles ils sont confrontés nous étant également familières.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2020 – Quote of The Day #5: Corinne Masiero, venue en gilet jaune de gala pour Effacer l’historique et Benoît Delépine, co-réalisateur avec Gustave Kervern, à propos des gilets jaunes

Venue à Berlin avec son gilet jaune en cachemire, offert par une amie, un gilet jaune de gala, « car il faut bien avoir un peu d’autodérision » : (…)

Lire la suite