Déconfinement oblige, le Grand Théâtre de Genève propose de débattre le 25 juin 2020: L’Art peut-il sauver le monde ?

Émouvoir, interpeller, choquer, rassembler, éclairer… l’art peut-il sauver le monde ? L’art doit-il se sauver lui-même ?  Telles sont les questions soulevées par les responsables du Grand Théâtre de Genève qui a choisi de transformer son Duel#4 à deux voix en débat, le 25 juin 2020.
(…)

Lire la suite

#BackToCinema: Heidi en Chine sort sur les écrans romands

En 1946, le grand-père chinois du réalisateur confie sa mère à une famille suisse à son plus jeune âge. Il ne reviendra jamais la chercher. Aujourd’hui, la mère de François Yang part en Chine sur les traces d’un passé douloureux auprès des proches dont elle a été séparée, dans une ultime tentative de comprendre la vie qu’elle n’a pas vécue.
(…)

Lire la suite

#BackToCinema: 6 films de Christopher Nolan à (re)voir sur grand écran dès le 24 juin en Suisse romande

Les cinémas Pathé ont eu idée de mettre en place un cycle Christopher Nolan avant la sortie tant attendue de son dernier film Tenet (date de sortie bientôt communiquée).
C’est ainsi que dès le 24 juin et pour un minimum de 15 jours, le public pourra voir ou revoir en version originale avec sous-titres français : Inception, Batman Begins, The Dark Knight, The Dark Knight Rises, Interstellar, Dunkirk.
(…)

Lire la suite

#BackToCinema : Après une sortie prometteuse juste avant le confinement, Mare d’ Andrea Štaka ressort sur les écrans suisses

Mare, le dernier film de la cinéaste suisse Andrea Štaka (Léopard d’or au Festival de Locarno 2006 pour Das Fräulein) a été présenté pour la première fois lors de la Berlinale 2020, sélectionné dans la section Panorama.
La ligne de force qui traverse le film est la dialectique entre frontières physiques et frontières intimes qui empêchent les individus. La réalisatrice se saisit ave brio cette thématique des limites qui encerclent un individu et un lieu : Mare est une femme-pilier enfermée dans une famille, certes aimante et qu’elle aime, mais qui ne lui offre que peu de perspectives d’évolution. Ils habitent à côté de l’aéroport de Konavle près de Dubrovnik où son mari travaille à la surveillance de la clôture de sécurité. Les avions atterrissent et décollent pour les touristes, les habitants ayant pour loisir de les regarder arriver et partir.
(…)

Lire la suite

#BlackLivesMatter –  Queen & Slim : le film de fiction qui nous envoie directement dans les cordes de la réalité de la discrimination raciale aux États-Unis

Le 25 mai 2020, le monde réalise à quel point il est à bout de souffle. Évidemment, il y a eu cette sale maladie qui depuis décembre 2019 suspend la planète – et continue à attaquer les poumons de ses habitants – par vagues, au rythme de son avancée dans les territoires, mais depuis ce 25 mai où George Floyd a croisé le chemin du policier Derek Chauvin à Minneapolis, il y a également ce cri primaire qui résonne dans le monde entier : I can’t breathe. 8 minutes et 46 secondes. Je ne peux pas respirer. Le meurtre de George Floyd réveille partout les consciences et font écho à tous ces meurtres, violences policières et au racisme systémique. Bien sûr aux États-Unis, mais dans nos contrées également.
(…)

Lire la suite

Le Grand Théâtre de Genève ouvre à nouveau ses portes après plusieurs semaines de confinement

Le Grand Théâtre de Genève est heureux d’annoncer son programme de reprise avec le déconfinement, du 13 juin au 2 juillet, qui accueillera deux récitals d’exception du ténor Jonas Kaufmann et de la soprano Sabine Devieilhe ainsi qu’un concert Verdi – Wagner en compagnie de l’Orchestre de la Suisse romande sous la direction de Jonathan Nott.

Jonathan Nott se réjouit de retrouver

le contact avec le public même si la jauge sera limitée, de sentir la réaction des spectateurs en direct, ce sentiment qui m’a le plus manqué ces derniers mois.
(…)

Lire la suite

O fim do mundo, de Basil Da Cunha, le film suisse en compétition à Locarno 2019 sort enfin sur les écrans romands

O fim do mundo (La fin du monde) était certes le film suisse en concours international du Festival de Locarno 2019 mais il se déroule dans une favela de Lisbonne, dans la communauté d’émigrés cap-verdiens, et donc est parlé en portugais.

Le générique d’ouverture fait retentir les carillons d’une cloche puis la séquence d’ouverture film, en gros plan frontal, les visages des personnes qui assistent à la messe de baptême d’une fillette portée à bout de bras par sa mère.
(…)

Lire la suite

Cannes 2020: cinquante-six films labellisés “Sélection officielle”, faute de grand-messe sur la Croisette

(…)
A l’occasion de cette conférence de presse, Thierry Frémaux, Délégué général du Festival, a révélé la Sélection officielle 2020 composée de cinquante-six films qui seront accompagnés par le Festival lors de leur sortie en salles et de leur présentation dans certains festivals.

Le festival de Cannes reste fidèle à certains noms coutumiers de la Croisette en proposant des  valeurs sûres comme Wes Anderson, François Ozon, Naomi Kawase, Steve McQueen, Thomas Vinterberg, Lucas Belvaux.

A leurs côtés nous découvrons quelques nouveaux venus, des premiers longs métrages et d’œuvres réalisées par des femmes, issus d’horizons divers mais avec, comme à l’accoutumée, une forte prépondérance française.
(…)

Lire la suite

Skin, de Guy Nattiv, ou comment survivre à l’endoctrinement raciste suprémaciste – disponible en Suisse en VoD

Le réalisateur israélien Guy Nattiv a décidé de faire un film sur un néonazi réformé seulement après avoir reçu la bénédiction de son grand-père qui a survécu à l’Holocauste. Skin suit l’histoire vraie de Bryon “Pitbull” Widner, membre d’un gang de néo-nazis qui fera face à des menaces de mort pour les siens comme pour lui lorsqu’il décidera de changer de vie…

En tant que fils adoptif de deux dirigeants farouchement engagés de leur secte néonazie locale, la vie de Bryon Widner (Jamie Bell) a été façonnée dans l’ombre du mouvement suprémaciste blanc. Couvert de la tête aux pieds par des tatouages codés et violents, Widner incarne le monde dans lequel il a été élevé, alors qu’il fait de ses nuits des successions d’actes gratuits  violents d’exécutions mues par la haine et des discours fascistes martelés sans fin par son gang.
(…)

Lire la suite

Interview mit Mirjam Wenzel, Direktorin des Jüdischen Museums Frankfurt, über digitale Museumsstrategien, die Wiedereröffnung des JMF und das besorgniserregende Klima des rassistischen und antisemitischen Wiederauflebens

Das JFM ist das älteste kommunale jüdische Museum in Deutschland. Am 9. November 1988 eröffnete Bundeskanzler Helmut Kohl das Museum im Rothschild-Palais anlässlich des 50. Jahrestages des Novemberpogroms. 1992 kam ein zweiter Standort hinzu, das Museum Judengasse. Im Moment befindet sich das Rothschild-Palais im Umbau, sollte aber im Herbst wieder geöffnet werden.

Das Jüdische Museum Frankfurt Judengasse ist seit dem 5. Mai wieder geöffnet, allerdings gibt es Richtlinien für den Museumsbesuch, die finden sie hier.

Am 02.06 um 19 Uhr gibt es die Vernissage der Online-Ausstellung zum 100. Geburtstag von Marcel Reich-Ranicki auf Google Arts & Culture
(…)

Lire la suite