Avec son dernier long métrage, les Cyclades, Marc Fitoussi entraîne Laure Calamy et Olivia Côte dans un roadmovie jovial sur les thèmes du Grand Bleu, de la sororité et de la résilience. Rencontre

Adolescentes, Blandine (Olivia Côte) et Magalie (Laure Calamy) étaient inséparables et ont fait les quatre-cents coups, entre soirées vidéo et cocktails Malibu. Les années ont passé et les deux amies se sont perdues de vue. L’année 2019 marque leurs improbables retrouvailles : Blandine, quadragénaire divorcée et complexée, mais surtout dépressive, tente une thérapie par le rire, offerte par son fils Benjamin (Alexandre Desrousseau). Ce dernier, qui emménage en colocation, s’inquiète de la voir aigrie et seule, décide de lui organiser un dîner au restaurant avec celle qui était sa meilleure amie au collège, Magalie. (…)

Lire la suite

The Singing Club (Military Wiwes) de Peter Cattaneo – Comédie portée par Kristin Scott Thomas et Sharon Horgan telles un proton et un électron dans un atome !

Peter Cattaneo, réalisateur de la comédie dramatique devenue un classique The Full Monty (1997) où également une troupe – ici des hommes désœuvrés – dans une ville sinistrée du Yorkshire se transforme en Chippendales. L’histoire inspirée par des faits réels (et qui a déjà été traité par la BBC dans une série)   que nous raconte plus de 20 ans après le réalisateur britannique se déroule à nouveau dans cette région, mais dans une base militaire qui par définition vit en vase clôt. Ici le désœuvrement est délétère: les soldats de la garnison sont envoyés en mission en Afghanistan et les femmes de soldat.es se retrouvent seules avec leurs enfants et/ou leurs angoisses.

Le film fonctionne particulièrement dans la mise en scène des caractères opposés et dans le jeu de rivalité que se livrent Lisa (Sharon Horgan), désorganisée et spontanée, parachutée cheffe de chorale, et Kate (Kristin Scott Thomas), femme du colonel de la garnison (Greg Wise), psychorigide et en deuil de son fils. Cattaneo explique d’ailleurs que
(…)

Lire la suite

Berlinale 2017 compétition jour #5: Helle Nächte (Bright Nights) / The Party / Mr. Long

Événement dans cette journée : le film de 9h était misérable, voire misérabiliste, celui de 12h fabuleux, voire magnifique. Il serait très courageux mais parfaitement justifié, restons toutefois prudents, nous ne sommes qu’à la moitié du festival (et on attend avec impatience de voir le nouveau Kaurismäki en compétition), d’envisager de donner la récompense suprême à une comédie qui a de l’épaisseur, même si On Body And Soul reste un grand favori.
(…)

Lire la suite