Mostra 2021: El gran movimiento, de Kiro Russo, concourt dans la section Orizzonti et permet à la Bolivie de revenir au Lido après quasiment trois décennies d’absence

Le film El Gran Movimiento, de Kiro Russo, emmène la Bolivie à la Mostra de Venise après près de trois décennies d’absence de la compétition. Le deuxième long métrage du réalisateur bolivien Kiro Russo le plus primé pour Viejo Calavera (2016) est très attendu tant par la presse que par les festivaliers de la Mostra. Le film s’ouvre sur une impressionnante vue aérienne de la capitale puis la caméra de Kiro Russo se rapproche imperceptiblement des gratte-ciel alors que l’on perçoit de plus en plus fort le bruit de marteaux-piqueurs. Continuant à se rapprocher, la caméra filme les façades anonymes des immeubles puis des cabines qui survolent la ville.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – Entretien avec Denis Côté pour Répertoire des villes disparues

Beaucoup de questions restées en suspens après la projection du film en compétition du festival de Berlin et toutes autant posées dans la critique sortie dans la foulée. Voici quelques réponses données par le cinéaste québécois lors d’un entretien passionnant dans lequel il parle de son film, de cinéma, du Québec et du Canada, mais aussi de la vie et de la maladie.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – Compétition jour #5 : Répertoire des villes disparues de Denis Côté – un film naturaliste de zombies

Dès la première scène, une sensation de fin du monde, le pressentiment que le paysage mental des habitants d’ Irénée-les-Neiges, bourgade perdue de 215 habitants, reflète celui du lieu, et vice-versa.
Des enfants habillés étrangement et portant des masques, semble-t-il de feutre, jouent lorsqu’apparaît dans le champs une voiture qui s’encastre brutalement dans un container. Simon Dubé vient donc de mourir dans des circonstances dont personne n’ose vraiment parler. Commence pour les parents et le frère de Simon un travail de deuil extrêmement compliqué, car emprisonné dans le silence, les doutes et l’incompréhension. A ceci s’ajoutent les réactions collectives à cette mort, avec une mairesse qui tient à traiter les problèmes, les angoisses et les questions laissées en suspens comme si cette petite communauté était une famille : sans aide extérieure, en totale autarcie. Mais des événements troublants commencent à se multiplier dans la région : les gens voient des silouhettes, des étrangers apparaître au milieu du brouillard de leur deuil.
(…)

Lire la suite