E stata la mano di Dio (La Main de Dieu), de Paolo Sorrentino, révele aux spectateurs un pan de l’histoire du cinéaste, entre passion du football, intimité familiale et découverte de l’amour

(…) Paolo Sorrentino signe indubitablement ici son film le plus intime et le plus personnel et raconte, via son alter ego Fabietto, son chemin initiatique, sa jeunesse dans sa ville de Naples des années 80, là où sa carrière a débuté. (…)

Lire la suite

Pour sa 17e édition du 23 septembre au 3 octobre 2021, le Festival du Film de Zurich (ZFF) s’offre du grand spectacle et quelques grandes stars !

Depuis l’ouverture des cinémas au printemps dernier, les festivals de toutes envergures s’enchaînent les uns aux autres dans un tourbillon fou, à l’instar des sorties en salle. Le Zurich Film Festival est d’ordinaire un peu un point de ralliement temporel permettant de voir des films qui sont passés dans les quatre festivals majeurs d’une saison, ainsi qu’une sélection de films qui font leur Première européenne. Cette année, le festival et son fameux tapis vert par quelques stars, dont Sharon Stone qui recevra la distinction la plus prestigieuse du festival, le Golden Icon Award, le 25 septembre. Le 29 septembre, ce sera au tour du cinéaste napolitain Paolo Sorrentino (Il Divo, 2008, La granda bellezza, 2013 ; Loro 2018)  de recevoir le A Tribute to… Award (oui, c’est un peu étrange comme intitulé, mais on comprend que c’est un Prix hommage…), avec une rétrospective de dix films, y compris son dernier, The New Pope (2020). Le 30 septembre, Le compositeur canadien oscarisé pour l’Odyssée de Pi (2012) Mychael Danna recevra quant à lui le Career Achievement Award. Pour finir en beauté la remise des prix non-compétitifs, le réalisateur et scénariste étasunien Paul Schrader recevra pour l’ensemble de sa carrière le Lifetime Achievement Award. (…)

Lire la suite

Rencontre avec Toni Servillo à l’occasion d’une petite rétrospective qui lui est consacrée à Berlin

L’acteur, metteur en scène de théâtre et d’opéra et producteur napolitain est un vrai caméléon capable de se fondre physiquement dans ses personnages sans y laisser son âme personnelle. En dehors de l’Italie, quand on cite son nom, la réaction est souvent : « cela me dit quelque chose mais ne me reviens pas là… ». Et pourtant et pour cause !
Et pourtant dès que l’on cite quelques titres de films (au hasard – La grande bellezza, Gomorra, Il divo, Una vita tranquilla [Une vie tranquille], Le Confessioni), les gens réalisent qu’ils l’ont tous vu ici ou là. Et pour cause, puisque dans la veine de la Commedia dell’arte, il n’hésite jamais à se transformer, parfois à l’extrême comme dans Il divo de Paolo Sorrentino où il interprète Giulio Andreotti, une des figures majeures de paysage politique italien du XXè siècle, avec un maquillage transformant tellement le visage qu’il s’apparente au masque.
(…)

Lire la suite

[Audio] Intervista con Toni Servillo in occasione della sua visita a Berlino per la retrospettiva a lui dedicata

L’omaggio dell’Italian Film Festival Berlin 2017 è dedicato al grande attore Toni Servillo: fino al 17 dicembre sette film da L’uomo in più, a Viva la libertà, a La grande bellezza versione director’s cut, che percorrono gli highlights della carriera cinematografica di un artista che attraverso il cinema e il teatro ci ha regalato ritratti indimenticabili della società contemporanea e del potere.
Intervista.
(…)

Lire la suite

Das 4. Italian Film Festival Berlin: Die besten italienischen Filme des vergangenen Jahres (9.-12. November)

Vom 9.-12. November bietet das Italian Film Festival Berlin wieder einen einzigartigen Überblick über das zeitgenössische italienische Kino.
(…)
+Lesung von Toni Servillo + Konzert von Carmen Consoli

Lire la suite

4. Italian Film Festival Berlin: Il meglio del cinema italiano dal 9 al 12 novembre

PIF, Ficarra e Picone e Toni Servillo ospiti del festival – Evento Speciale: Carmen Consoli in concerto

Dal 9 al 12 novembre l’Italian Film Festival Berlin, appuntamento annuale giunto ormai alla sua quarta edizione, propone nei cinema della capitale tedesca il meglio del cinema italiano contemporaneo.
(…)

Lire la suite