Astrid : le biopic – portrait de la femme qui se cachait derrière Fifi Brindacier

Fifi Brindacier, Kalle Blomquist ou Ronya, fille de brigand: les histoires d’Astrid Lindgren ont rythmé et animé l’enfance de millions d’individus à travers le monde dont la sous-signée qui avoue, avec nostalgie, avoir été coiffée comme Fifi Brindacier. Grande était donc l’attente de retrouver son héroïne !Mais la surprise fut d’autant plus grande de découvrir que le film de Pernille Fischer Christensen se focalise sur une période bien précise de la vie d’Astrid Lindgren (Alba August), en 1920, qui, à seize ans et des rêves plein la tête, décroche son premier emploi comme sténo-dactylo pour le journal de son village.
(…)

Lire la suite

​Mostra de Venise 2017: les films d’ouverture de la 74ème édition

La 74ème édition de la Mostra, qui se déroulera du 30 août au 9 septembre, sera inaugurée par la première mondiale de Downsizing, le septième long métrage du réalisateur Alexander Payne, oscarisé pour les scénarios de Sideways et The Descendants.
(…)
Quant à la section Orizzonti, consacrée aux nouvelles tendances du cinéma, la Mostra de Venise a choisi Nico, 1988 de Susanna Nicchiarelli, sélectionné en avant-première mondiale pour ouvrir la programmation de cette section l’après-midi du 30 août.
(…)

Lire la suite

Palmarès 66è Berlinale très politique, trop politique(ment correct)?

Edité à 11h45 le 21-02-2016. [Les reproches continuant sur Twitter concernant le titre de ce compte-rendu de palmarès, voilà une

Lire la suite

Berlinale 2016 – Les pattes d’ours décernées par j:mag

Cet article n’est pas très original dans le monde des médias, mais c’est une première à j:mag – assez étonnant

Lire la suite

Berlinale 2016 – Compétition jour #7: Zero Days et Kollektivet (The Commune)

7è jour de compétition – un pied dans le futur du présent avec un documentaire sur la cyber-stratégie au niveau

Lire la suite