Mostra 2022 : Blanquita, de Fernando Guzzoni, présenté dans la section Orizzonti, livre, à travers un film de fiction très réussi, une enquête troublante au cœur d’un scandale pédophile, inspirée de faits réels

Le film s’ouvre avec une jeune fille qui retourne à la maison d’accueil d’où elle s’est échappée quand elle avait seulement quatorze ans. Elle frappe à la porte, tenant dans ses bras son bébé, une fillette. Un prêtre d’un certain âge, le Père Manuel, l’accueille et la reprend dans la maison. On apprend qu’il s’agit de Blanca (Laura López), âgée de dix-huit ans, qui est pensionnaire d’un foyer d’accueil pour mineurs dirigé par ce prêtre bienveillant et protecteur, le Père Manuel (Alejandro Goic). (…)

Lire la suite

Berlinale 2017 compétition jour #4: Spoor (Pokot) / Viceroy’s House / Una Mujer Fantástica (A fantastic Woman)

Ce 4è jour de la compétition est exceptionnel : deux films susceptibles d’avoir une récompense et un film de midi de bonne facture – même si, restons quand même mesuré, ce n’est pas un chef-d’œuvre. Le plus frappant à la fin de cette journée, c’est de constater que le fil rouge tendu entre ces 3 films qui traitent pourtant de sujets différents, dans des époques et continents différents, prêt à craquer et à libérer les énergies les plus néfastes sur notre temps, représente la même cohorte de damnés, visibles ou invisibles, de cette terre.
(…)

Lire la suite