[Audio] Entretien avec André Dussollier sur son rôle dans Tout s’est bien passé de François Ozon

Venu en Suisse à l’occasion de la projection du dernier film de François Ozon, Tout s’est bien passé, l’adaptation du roman éponyme d’Emmanuèle Bernheim qui racontait l’AVC de son père et la décision de ce dernier de venir en Suisse pour mettre fin à ses jours et les incidences de ce choix existentiel sur ses proches, l’acteur français André Dussollier prouve à nouveau son immense capacité d’interprétation. Incarnant de manière magistrale André Bernheim, ce père facétieux, exigent, égocentrique, tyrannique, souvent moqueur et cruel face à l’embonpoint d’Emmanuèle enfant, André Dussollier est méconnaissable, affublé de prothèses et d’un maquillage qui impliquait trois heures de préparation.
Le film était en compétition à Cannes 2021: lire ici la critique.
(…)

Lire la suite

Cannes 2021 : Tout s’est bien passé, de François Ozon, présenté en compétition, concourt pour la Palme d’Or au 74ème Festival de Cannes

Le film de François Ozon, Tout s’est bien passé, est l’adaptation du roman éponyme d’Emmanuèle Bernheim. Tout s’est bien passé, en compétition à Cannes, François Ozon, traite d’un sujet poignant et très actuel, un sujet qui suscite beaucoup de remous et d’émois dans l’Hexagone alors que la Belgique et la Suisse l’autorisent, soutenues par des lois : la fin de vie médicalement assistée.
(…)

Lire la suite

Une semaine de cinéma francophone à Berlin

Berlin en décembre, c’est le temps des marchés de Noël – environ 80 pendant toute la période de l’avent, sans

Lire la suite

L’Asie de l’est au palmarès de la 64e Berlinale

L’an passé, l’Europe de l’est était à l’honneur. Cette année, c’est au tour de l’Asie de l’est avec quatre distinctions

Lire la suite