Pressions diplomatiques intolérables faites sur le festival du film documentaire DocLisboa (18-28 octobre 2018)

Du 18 au 28 octobre aura lieu la 16e édition du festival international du film documentaire – DocLisboa. Le genre documentaire – par sa nature même de représentation d’une réalité, certes subjective et scénarisée mais touchant directement au réel – est plus exposé que les autres genres cinématographiques à la pression et censure politiques.
C’est ce qu’il vient d’arriver aux responsables du festival lisboète qui ont reçu cette fin de semaine des pressions de deux ambassades leur demandant d’annuler des films de leur programmation ou de réécrire les textes les concernant dans leur programme. Gloria Zerbinati, l’attachée de presse pour l’international du festival a alerté les médias et les acteurs culturels de ces pressions inadmissibles et nous a communiqué les titres des deux films en questions :
(…)

Lire la suite

Cannes 2018 : «Cold war», de Pawel Pawlikowski, chronique d’un amour tourmenté en pleine guerre froide

Pawel Pawlikowski, venu présenté ce jeudi soir Cold war au public, accompagné de ses acteurs principaux – Joanna Kulig, Tomasz Kot, Jeanne Balibar – rend un émouvant hommage à ses parents auxquels le film est dédicacé.
Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque inhumaine.
(…)

Lire la suite

Cannes 2018 : « Leto », de Kirill Serebrennikov, rend un vibrant hommage au rock russe qui brave la censure soviétique

Cannes milite avec le mouvement de solidarité pour le cinéaste Kirill Serebrennikov, réalisateur de L’Eté (Leto), actuellement en résidence surveillée dans son propre pays, la Russie.

Leningrad, en plein été du début des années 80 : de jeunes gens fuient un immeuble en se faufilant par une fenêtre. Rapidement, on comprend, en voyant le directeur des lieux donner des ordres, qu’il s’agit d’une salle de spectacles, ou plutôt d’un théâtre dans lequel des artistes de la scène rock se produisent. Mais les spectateurs comprennent aussi que l’ère n’est pas à la rigolade : rien à voir avec les concerts déjantés et psychédéliques auxquels ont droit les spectateurs occidentaux. Sous le gouvernement de Leonid Brejnev, en amont de la perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s’échangent en contrebande, et une scène rock émerge.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2015 – Quote of the Day #7: Peter Greenaway

Après la projection de presse de son film Eisenstein in Guanajuato, Peter Greenaway, a parlé de son film avec beaucoup

Lire la suite